đŸ‡«đŸ‡·4Ăš Partie: DĂ©mystifier le concept du Colorisme dans les mĂ©dias ainsi que dans nos communautĂ©s: Naviguer entre le mythe et la rĂ©alitĂ©

COLLECTION COLORISME : ÉPISODE 4 & FIN

đŸŽ” Don’t Cry For Me Argentina đŸŽ”

Bienvenue dans le dernier volet de ma COLLECTION d’articles sur le COLORISME ‌ L’Ă©pisode 4 s’intitule ‘Don’t Cry For Me Argentina’ (Ne sois pas triste pour moi Argentine) et non je ne vous invite pas Ă  chanter Ă  tue-tĂȘte avec la MADONNE, bien qu’en tant que fan de la premiĂšre heure, je m’y suis bien adonnĂ©e 😛. Au contraire, cette hymne illustrera le Colorisme dans les dimensions suivantes:

  • Le systĂšme de caste racial d’AmĂ©rique latine
  • Les problĂšmes ethniques et raciaux argentins couronnĂ©s par le blanchiment de la population
  • Des Conversations sur Colorisme Ă  travers des interviews, afin de donner une touche de profondeur et d’authenticitĂ© Ă  ma collection. Qu’est-ce que vous en dĂźtes? ExcitĂ©s? Moi je le suis! Allez, c’est parti ! À vos marques, prĂȘts , PartezzzzzđŸƒđŸŸâ€â™€ïžâ€Œïž

En prenant en compte le fait que ce thĂšme soit dĂ©licat, n’oublions par pour autant que ce blog est un sanctuaire dans lequel on encourage un dialogue respectueux et courtois, par consĂ©quent tout commentaire ou rĂ©action allant Ă  l’encontre de cela sera notifiĂ© đŸ‘©đŸŸâ€âœˆïž. Cependant, bien Ă©videmment j’encourage des retours francs et lĂ©gitimes. Cet article fait Ă©galement Ă©tat d’une interview afin de donner Ă  mon dernier chapitre sur le Colorisme autant de fond que de forme. Je vous implore de montrer Ă  ces personnes tout le respect qu’elles mĂ©ritent. Je les remercie d’ailleurs au passage! Merci mille fois d’avoir participer Ă  cette recherche. Vous avez tous Ă©tĂ© absolument gĂ©niaux. J’ai beaucoup ri et appris sur le sujet ainsi qu’Ă  travers les diffĂ©rentes perspectives.

Bonne lecture et n’hĂ©sitez pas Ă  AIMER, PARTAGER et COMMENTER đŸ€—

Le cas (trĂšs) particulier de l’AmĂ©rique du Sud: Le Colorisme en AmĂ©rique latine

Nous ne semblons aborder les problĂšme du racisme et du Colorisme uniquement du point de vue des AmĂ©ricains, des EuropĂ©ens et des Asiatiques, mais jamais d’aprĂšs la perspective Sud-AmĂ©ricaine. Pourquoi cela?

Le blanchiment de la peau Ă  l’aide de produits ne reprĂ©sente qu’une seule maniĂšre de se dĂ©barrasser de sa carnation pour une personne noire. Certains gouvernements sont mĂȘme allĂ©s beaucoup plus loin, en performant des campagnes de blanchiment de la population et c’est bien plus morbide que vous pouvez imaginer. En effet, ils se sont inspirĂ©s de la thĂ©orie de l’EugĂ©nisme (qui veut que la race blanche soit au dessus de toutes les autres, et pour se faire, exclue les groupes jugĂ©s infĂ©rieurs, ici en l’occurrence les noirs) afin d’anĂ©antir le “noir” de l’AmĂ©rique Centrale et du Sud. Ainsi, aprĂšs l’esclavage on a mis en place des campagnes de blanchiment de la population en retirant les noirs de la population. La nation qui a rĂ©ussi avec brio est l’Argentine.Ne vous-ĂȘtes jamais demandĂ©s pourquoi l’Argentine Ă©tait si blanche de peau? En comparaison avec le BrĂ©sil et la Colombie par exemple?

Durant me recherches sur le Colorisme, je suis tombĂ©e sur l’histoire des noirs en AmĂ©rique Latine et permettez-moi de vous dire que ça m’a beaucoup peinĂ©. Il m’a fallu du temps pour calmer mes nerfs et me remettre de mes Ă©motions, afin de pouvoir Ă©crire de façon cohĂ©rente et rationnelle. J’ai Ă©tĂ© tellement outrĂ©e de la sauvagerie et du comportement meurtrier des personnes concernĂ©es que j’en ai mĂȘme perdu le sommeil. Éventuellement, je me suis remise de mes Ă©motions, et disons juste qu’aujourd’hui est un meilleur jour, oui un meilleur jour pour Ă©crire…

Le systĂšme de castes racial d’AmĂ©rique latine

Concernant cette rĂ©gion, je me suis toujours posĂ©e des questions par rapport Ă  leur histoire avec les noirs en terme d’esclavage et de Colorisme. En 2015, le nombre de descendants d’africains comptabilisait prĂšs 150 M et reprĂ©sentait 40% de la pauvretĂ© en AmĂ©rique Latine. Selon l’experte Tanya Kateri Hernandez de la Fordham University Ă  New York, la marginalisation des noirs dans cette rĂ©gion et l’indiffĂ©rence qu’on leur porte dans la sociĂ©tĂ© est trĂšs apparente encore aujourd’hui.

Le Projet sur l’ÉthnicitĂ© et les Races en AmĂ©rique Latine [The Project on Ethnicity and Race in Latin America (PERLA)] basĂ© sur le BrĂ©sil, la Colombie, le Mexique et le PĂ©rou a dĂ©montrĂ© que la carnation Ă©tait au coeur de la hiĂ©rarchie sociale. Plus on Ă©tait noirs , plus on Ă©tait pauvres, et moins on auraient d’opportunitĂ©s.

De plus, dans les pays de cette rĂ©gion tels que le BrĂ©sil, la Colombie, le Panama ,Cuba, le Nicaragua et le Venezuela; l’usage du terme Mulatto (mulĂątre) en rĂ©fĂ©rence au personnes au teint clair a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ©. Les Mulattoes ont de meilleures perspectives d’avenir et sont perçus comme plus attirants et ayant un meilleur statut social.

En effet, le BrĂ©sil est le pays de cette rĂ©gion qui enregistre le plus d’Afro-descendants. Historiquement parlant, le privilĂšge de la peau claire Ă©tait le guide du gouvernement, afin de refuser aux noirs de l’emploi s’ils Ă©taient trop foncĂ©s Ă  leur goĂ»t. Par ailleurs, le gouvernement brĂ©silien accueillait Ă  bras ouverts l’immigration europĂ©enne et empĂȘchait les Africains d’immigrer. (AprĂšs l’esclavage bien sĂ»r, aprĂšs qu’ils les aient bien utilisĂ©, violentĂ©, profitĂ© d’eux! Ensuite, forcĂ©ment ils n’avaient plus besoin d’eux. Leur nation les a remercier de la sorte!

Le favoritisme Ă  l’Ă©gard des immigrĂ©s blancs et l’encouragement d’une telle immigration a dĂ©butĂ© avant l’abolition de l’esclavage en 1888 et a Ă©tĂ© poursuivi aprĂšs cette date.

Des restrictions raciales ont Ă©te lĂ©galisĂ© par le gouvernement, en rapport Ă  l’immigration jusqu’Ă  la fin des annĂ©es 1960s. Les Ă©lites croyaient dur comme fer Ă  la suprĂ©matie de la race blanche ainsi qu’en l’EugĂ©nisme, ce qui explique leur dĂ©dain pour les noir et la motivation derriĂšre leur soif d’Ă©radiquer les noir du BrĂ©sil.

Le Colorisme est une rĂ©alitĂ© au BrĂ©sil, spĂ©cialement lorsqu’on entend ce genre d’histoires👀 En 2013, Globo la 1Ăšre chaine TV brĂ©silienne qui sponsorise et re-diffuse le Carnaval de Rio chaque annĂ©e a fait l’objet d’un scandal. Ils sont allĂ©s Ă  l’encontre de l’avis du public, en remplaçant la reine du carnaval Globeleza Nayara Justino avec une participante plus claire de peau. 

La Globeleza avait pour habitude d’ĂȘtre une femme claire de peau, donc on peut se dire que la chaine ne voulait pas jouer les troubles-fĂȘtes en paraissant trop progressistes ou Ă  la page đŸ€·đŸŸâ€â™€ïž Depuis l’incident en question, Globo a jurĂ© que cela n’a rien avoir avec du racisme, que c’Ă©tait un choix stratĂ©gique. Mais oui bien sĂ»r!

De nos jours ce racisme institutionnel est d’autant plus Ă©vident, qu’on sait qui vit dans les favelasâ˜đŸŸ

Pourquoi l’Argentine est-elle si blanche?

L’Argentine pour moi ce sont les prouesses footballistiques de Maradona de Messi. D’ailleurs j’ai rĂ©alisĂ© que toutes leurs Ă©quipes nationales Ă©taient toutes composĂ©es de joueurs blancs. En effet, ma famille Ă©tant fervente de football, j’ai toujours pris plaisir Ă  connaĂźtre la composition des Ă©quipes nationales, qui je pense sont une reprĂ©sentation authentique de la population nationale du pays en question (en gĂ©nĂ©ral). Du moins, cela donne une certaine idĂ©e de la composition raciale du pays, si on veut.

Regardez France’98 l’Ă©quipe Ă©tait tellement mĂ©langĂ©e qu’on lui a donner le nom black, blanc, beurre. La reprĂ©sentation rĂ©elle de la sociĂ©tĂ© française, bien plus fidĂšle que celle qu’on nous montre dans l’univers audiovisuel français, si vous voulez mon avisâ˜đŸŸ

Ce sur quoi je suis tombĂ©e Ă©tait Ă©poustouflant! L’ Argentine est sans-doute le seul pays au monde Ă  avoir efficacement mener une politique de blanchiment de la population. Oui, vous lisez-bien!! J’avais bien raison, quelque chose clochait et la composition de leurs Ă©quipes en Ă  travers les annĂ©es , en Ă©tait la preuve. Je me suis toujours demandĂ© pourquoi cette Ă©quipe d’AmĂ©rique Latine, qui avait pourtant participer au commerce triangulaire, Ă©tait malgrĂ© tout, bien blanche? âžĄïž [Argentina so white? ]Principalement, au mĂȘme titre que le BrĂ©sil, la Columbie, le PĂ©rou, la Bolivie, l’Uruguay, le Chile, pour en nommer quelques uns.En effet, les colons espagnols et portuguais ont amenĂ© des vaisseaux africains sur les cĂŽtes de ses pays. Donc pourquoi serait-ce le seul pays avec un nombre infime de noirs? Tout s’explique maintenant… đŸ€š

This image has an empty alt attribute; its file name is img_9e8ac5a86a1f-1.jpeg

Les problĂšmes raciaux et ethniques argentins: Quelle est la composition raciale de l’Argentine?

Bien avant l’Holocaust, entre 1868 et 1874 le gouvernement argentin sous la prĂ©sidence de Domingo Faustino Sarmiento, dans l’optique de rivaliser avec l’AmĂ©rique ainsi que les nations les plus puissantes d’Europe, a instaurĂ© un gĂ©nocide sournois et vicieux qui Ă©limina progressivement et le plus discrĂštement du monde les Afro-Argentins. Pour devenir une nation blanche, si bien que de nos jours les argentins d’origine EuropĂ©enne reprĂ©sentent Ă  peu prĂšs 97% de la population, avec seulement prĂšs d’1% d’Afro-Argentins constituant la population totale de Buenos Aires. 

La plupart des Argentins n’ont pas l’air de croire qu’il y avait des noirs dans leur pays ou qu’ils Ă©taient responsables du commerce d’esclaves non plus. Domingo a effectuĂ© un travail spectaculaire, en effaçant les traces des noirs de l’histoire , de la culture et de toutes les sphĂšres du pays.

Documentaire sur les Afro-Argentins

Comme l’a expliquĂ© Norberto Pablo Cirio de la National University of La Plata, sur BBC News, les noirs Ă©taient marginalisĂ©s et vivaient dans des conditions inhumaines.

Cette situation honteuse a tout Ă  fait arrangĂ© le President lorsque les Ă©pidĂ©mies du Cholera et de la fiĂšvre jaune ont frappĂ© la rĂ©gion, ainsi que l’enrĂŽlement des noirs Ă  l’armĂ©e pour combattre les paraguayens en1864. Ainsi que l’incarcĂ©ration massive (comme chez les AmĂ©ricains 👀)de la population noire et les executions.

Ils pourraient faire rougir un certain chef d’Ă©tat allemand avec tous ces exploits. Pas Ă©tonnant que les Nazis ont Ă©tĂ© accueuillis Ă  bras ouverts par l’Argentine aprĂšs la guerre, sans qu’on ne leur cause de problĂšme.

C’est un crime contre l’humanitĂ© tout simplement, dont l’argentine n’as jamais eu Ă  rendre compte.C’est ce qui choque le plus, que cela ce soit dĂ©rouler sous les yeux du monde entier , sans que personne ne s’en offusquĂ©. 

Force est de constater, que le fait que personne n’ait osĂ© condamner l’Argentine pour ses crimes, est simplement dĂ» au fait que les victimes Ă©taient noires. Les choses auraient-elles Ă©tĂ© diffĂ©rentes si elles avaient Ă©tĂ© blanches TrĂšs certainement. 

Bravo au monde entier, encore un autre crime contre l’humanitĂ© bafouĂ© , car secrĂštement le gouvernement argentin avait des admirateurs: les partisans de l’EugĂ©nisme et de la suprĂ©matie de la race blanche. Ce gĂ©nocide ce crime contre l’humanitĂ© argentin resteront Ă  jamais gravĂ© dans ma mĂ©moire.

Parfois je me demande si l’univers n’est pas en train d’essayer de nous persuader qu’il est temps de rentrer chez nous en Afrique. LĂ  oĂč tout a commencĂ©… Rentrons chez nous

Qu’en dites-vous?

En DĂ©cembre 2018, BBC News a interviewĂ© des Afro-Argentins pour leur reportage Qu-est-ce que ça fait d’ĂȘtre noir et argentin? InterrogĂ©e Jesica Salinas Lamadrid a expliquĂ© que bien qu’elle se sente Argentine , ses compatriotes ne la considĂšrent pas en tent que telle , en raison de son mĂ©tissage.

Elle se voit souvent obliger de se justifier par rapport au fait qu’elle aussi est Argentine au mĂȘme titre que les autres.Elle poursuivis: “Les Arggentins ont depuis toujours essayĂ© de devenir EuropĂ©ens.C’est la raison pour laquelle, ils pensent que tout ce qui est noir est mauvais. Le noir n’est pas mauvais, je suis noire et je ne suis pas mauvaise.”

QuestionnĂ©s dans les rues de la capitale , des Argentins de diffĂ©rentes gĂ©nĂ©rations semblent penser que a) personne en Argentine n’est descendant d’Afrique et que b) iInterviewed on the street, Argentines from different generation seem to think that a) no one has African descent in Argentina and b) la plupart auraient des ancĂȘtres de l”Europe, c’est Ă  dire l’Espagne et l’Italie. Bon sang de bonsoir!

Pour moi, il s’agit du dĂ©ni et du rejet de sa propre histoire, c’est cela qui me dĂ©passe.Le gouvernement Argentin doit contrecarrer le racisme en reconnaissant ce qui c’est passĂ© auparavant. Cela dĂ©bute par l’admission afin d’Ă©duquer , tout comme le cas de l’Allemagne d’aprĂšs guerre. De nos jours, L’Allemagne a fait face Ă  ses dĂ©mons, et cela Ă©tait le premier pas, pour espĂ©rer panser les plaies du passĂ© et apprendre de ses erreurs. Ça donne Ă  rĂ©flĂ©chir n’est-ce pas? Le chemin de l’acceptation n’est point un long fleuve tranquille.

Quelqu’un a parlĂ© des Afro-Latines 👀?

Célébrités Afro-Latines

La chanteuse AmĂ©ricaine/ Afro-Dominicaine Amara La Negra vaut carrĂ©ment le dĂ©tour: elle joue dans la TV rĂ©alitĂ© Love And Hip Hop Miami (LAHHM), (Pour ceux qui se plaisent Ă  regarder ce genre de sĂ©ries) et plus rĂ©cemment dans la sĂ©rie de Issa Rae la crĂ©atrice de la sĂ©rie Insecure,  A Black Lady Sketch Show, (que je recommande vivement, c’est tout Ă  fait hilarant et dĂ©peint des femmes noires de toutes carnations, sans oublier de mettre en valeur des femmes Ă  carnation foncĂ©e telle que  Kelly RowlandAja Naomie KingAngela Bassett et Lena Waithe pour en n’en citer quelques unes)  

En effet, Amara qui amasse plus de 2.3M d’abonnĂ©s sur sa page Instagram, n’a plus rien Ă  prouver quant Ă  son statut de cĂ©lĂ©britĂ© internationale. Elle fait partie des artistes les plus Ă  succĂšs au monde. Elle est l’une des Afro-Latines les plus connues au monde.Cela dit, au sujet des Afro-Latines, il y a plus de chance que vous entendiez parler de  Christina MilanCardi BZoe SaldanaRosario DawsonTessa ThompsonTatiana AliLa La AntonyMariah Carey… J’en passe et des meilleurs 

Amara La Negra ne garde pas sa langue dans sa poche et ne cache pas du tout ses origines africaines. Son franc-parlĂ© est d’autant plus prĂ©pondĂ©rant au sujet du Colorisme. Dans une interview Radio pour The Breakfast Club, avec Charlamagne Tha God et DJ EvyAmara elle s’est mĂȘme Ă©talĂ©e sur le Colorime :

 “ils choisiront forcĂ©ment les plus claires – celles qui ressemblent Ă  J.LoCardi BSofia Vergara â€“ avant que leurs yeux ne se posent sur nous”; ce Ă  quoi les animateurs ont admis ne jamais avoir rencontrĂ© ce type de discrimination lĂ  d’oĂč ils viennent. Mouais, Ă  d’autres hein, Ă  d’autres!

Il s’agit bien de misogynoir ou mĂȘme de jeux vicieux lorsque les femmes noires essayent par tous les moyens de se faire comprendre, d’exprimer ce qu’elles ressentent et qu’on leur tourne le dos ou prĂ©tend ne pas savoir de quoi il s’agit. Oui, oui il s’agit bien de cela! N’en dĂ©plaise Ă  certains!

D’autre part, bien qu’il semblerait qu’Amara casse des oeufs sur les filles claires en vue de cela, il serait malheureusement bien facile de la mĂ©prendre.

En soit, son point de vue est tel qu’il est compliquĂ© pour les femmes qui partagent sa carnation de survivre dans le monde du spectacle, qui observent un favoritisme particulier envers els personnes claires de peau. Donc, peu importe Ă  quel point il est difficile de rĂ©ussir , il sera encore plus dure d’y parvenir pour les femmes Ă  carnation foncĂ©e. Point barre!

Du point de vue d’une personne claire, on pourrait mal le prendre , en pensant que ce que Amara explique , est que les femmes claires n’auraient aucun mĂ©rite, mise Ă  part leur teint. Pas du tout. Au contraire, nous apprĂ©cions et reconnaissons leur travail laborieux. Par contre, ce qu’on dĂ©plore, c’est que peu importe le dure labeur que nĂ©cessite un ticket pour le monde des strass et paillettes, il sera bien mon compliquĂ© d’y pĂ©nĂ©trer pour une personne au teint se rapprochant du teint blanc.

Faire taire Amara et quiconque tentant de s’exprimer sur la question, est prĂ©judiciable et n’ai d’aucune aide Ă  la sociĂ©tĂ©.

Examples du Colorisme: Le Colorisme dans les médias

Les crĂ©atrices de la web sĂ©rie française Afropolitaine La Web SĂ©rie (disponible sur Youtube and bientĂŽt Ă  la TV) Aline et Soraya Milla entendaient dĂ©peindre des personnages ressemblant Ă  la française typique loin des stĂ©rĂ©otypes. De maniĂšre Ă  mettre en lumiĂšre que en France et en particulier Ă  Paris, rĂ©sident des personnes ayant une double culture : Afro-French c’est une rĂ©alitĂ©. Ouvrez les yeux bon sang! Cette normalisation est inexistante dans l’univers audiovisuel français. Normaliser des personnes noires et foncĂ©es Ă  la TV est un grand exploit, d’oĂč le choix des deux actrices principales de la sĂ©rie: Manda TourĂ© and Tracy Gotoas.

Effectivement, les femmes Ă  carnation foncĂ©e sont absentes des mĂ©dias français. La France elle aussi pratique le Colorisme dans les mĂ©dias, si bien que les gens, ont tendance Ă  oublier l’existence des noirs sur le territoire. L’invisibilitĂ© des noirs dans les Ă©crans est scandalisante. Ironique quand on sait que les personnes noires (comme minoritĂ©s) par exemple sont dĂ©crites comme minoritĂ©s visibles. Visibles dans la vie de tous les jours et invisibles Ă  l’Ă©cran. Cherchez l’erreur đŸ€·đŸŸâ€â™€ïž 

J’imagine que Emily in Paris est plus acceptable, du moins aujourd’hui on sait que c’est ce que l’Ă©lite d’Hollywood avance… (Honte Ă  vous les Golden Globes, vous devriez avoir honte!)

Curieusement (ou pas en fait), Netflix France a fait part aux crĂ©atrice de la sĂ©rie leurs prĂ©occupations, quant au fait qu’ils “n’Ă©taient pas sĂ»res que la France n’Ă©tait pas encore prĂȘte pour cela”. Je me demande bien, ce que Netflix US et UK auraient Ă  dire sur le sujet…

Pendant ce temps lĂ  Lupin bat des records dans le monde entier pour leur information! J’imagine que c’est la Ă©niĂšme preuve qu’ils recherchaient? đŸ€ŠđŸŸâ€â™€ïž

Quelle position rĂ©trograde et quelle Ă©troitesse d’esprit! Pourquoi la France ne serait-elle pas prĂȘte pour cela, lorsque son image authentique est reflĂ©tĂ©e dans la sĂ©rie? Cela a d’ailleurs suscitĂ© un tel buzz, que la sĂ©rie pour laquelle la France “n’Ă©tait pas prĂȘte” prĂ©pare une seconde saison! đŸ’đŸŸâ€â™€ïž

Texturisme et Featurism

En outre, nous devons bannir le Colorisme de nos vies ainsi que le Texturisme qui en dĂ©coule.Le texturisme est la prĂ©fĂ©rence pour une texture plus lisse des cheveux, se rapprochant des cheveux de type caucasiens. Le Featurism est la prĂ©fĂ©rences des traits occidentaux.RĂ©cemment, nous avons Ă©tĂ© tĂ©moins d’une rĂ©volution capillaire, en particulier chez les femmes noires, promouvant l’acceptation de nos cheveux naturels. Souvent dĂ©crit comme un processus ou un voyage en soit, qui nous emmĂšne Ă  dĂ©passer les canons de beautĂ© euro-centrĂ©s irrĂ©alisables et copiĂ©s Ă  l’aide de dĂ©frisages et des lissages en tout genre.

Cette Ă©volution ou plutĂŽt cette rĂ©volution va plus loin que nos cheveux. C’est le fait d’acquĂ©rir un Ă©tat d’harmonie entre nos cheveux Ă  l’Ă©tat le plus naturel qu’il soit et de s’aimer telles que nous sommes. C’est pas pour rien , si on parle de processus. En effet, pendant longtemps nous avons Ă©tĂ© conditionnĂ© Ă  haĂŻr l’Ă©tat naturel de nos cheveux, pour se conformer aux canons de beautĂ© euro-centrĂ©s. C’est du lourd. Donc lorsque les femmes noires sont harcelĂ©es au travail parce que leurs companies peinent Ă  comprendre et Ă  accepter la texture de leurs cheveux ou lorsque des actrices et mannequins sont obligĂ©es de se coiffer elles mĂȘmes, on doit se demander Ă  quand la fin? Que doit-on faire?

Passons Ă  prĂ©sent aux choses sĂ©rieuses…

Conversations et interviews sur le Colorisme 🎞 đŸ“Œ

RUTH – BRITANNIQUE/GHANÉENNE PROFFESSIONNELLE DE L’INDUSTRIE DES RELATIONS PUBLIQUES

ALAN – PRODUCTEUR AFRO-AMERICAIN

TBAZE – ARTISTE AFROPOP NIGÉRIAN-BRITANNIQUE

SORAYA & MOKÉLÉ- SORAYA EST UNE CINÉASTE FRANCO -BENINOISE/CAMEROUNAISE ET CRÉATRICE DE LA SÉRIE AFROPOLITAINE LA WEB SÉRIE + MOKÉLÉ EST UN MANNEQUIN FRANCO-CONGOLAIS .

LADY ZEE – CHANTEUSE SÉNÉGALAISE

RUDY- FRANCO-CONGOLAIS STYLISTE DE MODE

ZOE- GRAPHISTE FRANCO-BRITANNIQUE /IVOIRIENNE

1- What do you understand by the term Colourism? Why do you think it’s a touchy subject in the community?

RUTH: “OĂč ai-je entendu le terme Colorisme pour la premiĂšre fois?

Probablement quand je regardais, lisais ou Ă©coutais les oeuvres littĂ©raires, cinĂ©matographiques dans lesquels des AmĂ©ricains, Afro-AmĂ©ricains, et beaucoup dans la littĂ©rature et la presse noire-amĂ©ricaine, et lorsque je les entendais parler du fait d’ĂȘtre foncĂ© ce qui aurait une connotation pĂ©jorative , [
] et toutes ces bĂȘtises. Je me rappelle m’ĂȘtre dit, huh est-ce rĂ©ellement un problĂšme? Parce que cela n’a jamais fait dĂ©bat chez moi, ma mĂšre est foncĂ©e de peau, elle n’a JAMAIS parlĂ© de couleur, ou de carnation, donc je n’ai jamais su que c’Ă©tait un concept, jusqu’Ă  ce que je commence Ă  regarder dans les annĂ©es 90, parce que nous sommes la gĂ©nĂ©ration des annĂ©es 1990, j’ai donc commencĂ© Ă  lire Ebony, Jet Magazine, les magasines de beautĂ© et coiffure noire ainsi que tout ce genre de publications amĂ©ricaines, et Ă©couter des chanteurs et ainsi de suite, c’est Ă  ce moment lĂ  que j’ai entendu ce terme pour la premiĂšre fois, que je n’ai pas bien compris d’ailleurs, pourquoi Ă©tait-ce si important. Depuis le plus jeune Ăąge, j’Ă©tais sĂ»re et certaine que le nombre d’hommes qui s’interesserait Ă  moi, n’avait rien avoir avec ma couleur, mon teint, mais plutĂŽt la façon dont tu prends soin de toi. Es-tu belle, as-tu une belle forme et souhaite-t-on ĂȘtre vus avec toi? J’ai toujours su que cela relĂšverait de l’esthĂ©tisme en soit et pas du teint. VoilĂ  oĂč j’ai entendu ce terme pour la premiĂšre fois.”

Pour moi le Colorisme c’est juger ou discriminer des personnes sur la base de leurs carnations. Je veux dire, je ne veux pas dire la couleur de la peau mais plutĂŽt le teint.

tbaze

ALAN: “Ce terme est encore un terme crĂ©e par les blancs, que l’on continue Ă  utiliser pour nous diviser.”

TBAZE: “Pour moi le Colorisme c’est juger ou discriminer des personnes sur la base de leurs carnations. Je veux dire, je ne veux pas dire la couleur de la peau mais plutĂŽt le teint. Donc, vous voyez, il y a le racisme, oĂč il s’agit de races. Mais dans le cas prĂ©sent il s’agit de la couleur, de la peau, du teint. Comme lorsqu’on parle d’un tel qui est plus clair ou plus foncĂ© qu’un autre. Et pourquoi, je pense que c’est un sujet sensible dans la communautĂ©? Parce que vous savez, il est question de personne de la mĂȘme couleur, qui se considĂšrent de la mĂȘme communautĂ©. Cependant, quand on amĂšne le sujet du Colorisme, Ă  ce moment lĂ  on parle de la façon dont une personne de la mĂȘme race , aurait un avantage par rapport Ă  une autre personne de la mĂȘme communautĂ© vis Ă  vis de leur carnation. Et ça va mĂȘme plus loin, et les gens se sentent par la suite diffĂ©rents les uns par rapport aux autres, qui sont supposĂ©s ĂȘtre leurs Ă©gaux Ă  l’origine. Donc, vous savez, au niveau du racisme on a deux personnes qui se sentent discriminĂ©es , mais ensuite s’agissant du Colorisme cela vient davantage plus loin ok, entre ces deux personnes de la mĂȘme race, l’une est perçue comme supĂ©rieure par rapport Ă  l’autre. Les gens sont bien souvent dans le dĂ©ni total et souvent ça les blessent. C’est la raison pour laquelle je pense que c’est un sujet touchant dans la sociĂ©tĂ©.

C’est difficile Ă  articuler, Ă  mettre des mots dessus Ă  tel point cette question est si peu abordĂ©e. On a du mal Ă  dĂ©crire ce que c’est , ‘foncé’ , ‘moins bronzé’, c’est rĂ©vĂ©lateur.

soraya

SORAYA: “Pour moi personnellement, le Colorisme c’est discriminer quelqu’un en raison de leur teint, c’est prĂ©fĂ©rer une personne parce qu’elle paraĂźt plus claire ou plus foncĂ©e. C’est comme ça que je le dĂ©finirais. C’est un sujet sensible dans nos communautĂ©s, car on agit comme si cela n’existait pas , bien que il existe d’une certaine maniĂšre, pas seulement de la perspective des blancs mais aussi entre nous les noirs. Je crois que ça existe et nous devons en parler pour trouver une solution.

MOKELE: “ Beaucoup de personnes ont un complexe d’infĂ©rioritĂ© par rapport aux blancs. SORAYA: “et mĂȘme par rapport aux mĂ©tisses.” MOKELE: Ouais mĂȘme par rapport aux mĂ©tisses, aux personnes claires de peau, moins bronzĂ©es (rire). SORAYA: “ C’est difficile Ă  articuler, Ă  mettre des mots dessus Ă  tel point cette question est si peu abordĂ©e. On a du mal Ă  dĂ©crire ce que c’est , ‘foncé’ , ‘moins bronzé’, c’est rĂ©vĂ©lateur.

LADY ZEE: “Le Colorisme vient du racisme , c’est une discrimination propre Ă  une communautĂ©, les gens se traitent diffĂ©remment en fonction de la clartĂ© de leur peau. Certains pensent ĂȘtre clair est synonyme de beautĂ©. C’est un sujet sensible, car je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une telle discrimination dans notre communautĂ©. Je pense que ce n’est pas important de faire des diffĂ©rences entre les gens en fonction de leurs teints, le Colorisme est issu du racisme.

ZOE: “Quand j’entends colorisme j’entends discrimination ou mĂȘme ‘classement de valeur’ en fonction de la couleur de peau. Et donc ça ramĂšne Ă  l’époque de la traite de l’Homme noir, Ă  la colonisation massive et Ă  la ‘dĂ©colonisation’ trĂšs mal gĂ©rĂ©e qui en a suivi. 
Comme tout sujet qui attrait Ă  la discrimination, Ă  l’inĂ©galitĂ© et Ă  l’Histoire, c’est un sujet sensible car il soulĂšve des questions trĂšs dĂ©sagrĂ©ables qu’on aime sans doutes pas se poser, pas regarder en face. Il fait ressortir des questions liĂ©es Ă  l’histoire et Ă  la Colonisation.

2- Que signifie le Colorisme pour vous personnellement? Que ressentez-vous en en parlant?

RUTH: “Ça ne me dit rien du tout, c’est concept stupide, ça n’existe pas , ce sont les femmes noires, qui pointent du doigt une question, parce qu’elles n’ont rien d’autre Ă  faire de leurs vies. Donc au lieu d’ĂȘtre mariĂ©es ou dans une relation durable avec un homme, elles refusent d’accepter qu’elles sont bien loin de cette situation, alors elles se retrouvent Ă  parler de ses questions, pour dĂ©tourner l’attention, plutĂŽt que rĂ©flĂ©chir Ă  ‘pourquoi ne suis-je pas avec quelqu’un et pourquoi ne parviens-je pas obtenir l’homme que je veux’ C’est tout ce dont il s’agit”

ALAN: “MĂȘme si je reconnais que cela existe, j’essaye de ne pas l’alimenter”

Nous avons des choses bien plus importantes dont nous devons nous soucier, plutĂŽt que nous occuper de teints, c’est du racisme pure et dure. On appelle cela du Colorisme, mais en rĂ©alitĂ© c’est du racisme. Ça me dĂ©goute!

lady zee

TBAZE: “Comme je l’ai expliquĂ© dans ma premiĂšre rĂ©ponse, le Colorisme est le fait de juger ou de discriminer des personnes en fonction de leurs teints. Et qu’est-ce que je ressens par rapport Ă  tout cela? Je pense que ça existe, et que nous devons en discuter, c’est quelque chose de bien trop mis sous la table. Par exemple, je sui NigĂ©rian, et je me permet de vous donner un exemple du NigĂ©ria. Je me rappelle qu’Ă©tant petit, une personne en regarderait une autre plus claire et elle dirait ‘Oh elle est tellement belle’, seulement parce que la personne en question Ă©tait claire de peau. Automatiquement, en repensant Ă  mes annĂ©es lyçée, toutes les filles que nous trouvions jolies Ă©taient effectivement claires de peau. Et les filles foncĂ©es Ă©taient perçu comme moins jolie, vous voyez. Et mĂȘme avec les garçons, les garçons clairs de peau Ă©taient toujours perçu comme plus beaux, alors que nous autres foncĂ©s Ă©tions juste lĂ  quoi. C’est quelque chose dont il faut absolument qu’on discute et qu’on normalise ce type de conversation. J’espĂšre sincĂšrement que la discussion, ne crĂ©era pas plus de division qu’il y en dĂ©jĂ , ce qui nous aidera Ă  combattre toutes les idĂ©es reçues.Je pense que c’est important.

LADY ZEE: “C’est triste, dans la mesure oĂč nous avons plus de chats Ă  fouetter en ce moment, que cette histoire de ‘cette fille est plus claire ou foncĂ©e, elle ne fera pas partie de notre clique’,c’est dĂ©risoire. Nous avons des choses bien plus importantes dont nous devons nous soucier, plutĂŽt que nous occuper de teints, c’est du racisme pure et dure. On appelle cela du Colorisme, mais en rĂ©alitĂ© c’est du racisme. Ça me dĂ©goute!

ZOE: Pour moi, le colorisme c’est l’injustice, l’injustice de tellement de nations colonisĂ©es, puis divisĂ©es, et enfin dressĂ©es les unes contres les autres. Je devrais prĂ©cisĂ© que j’ai dĂ©couvert la notion de Coloriste assez tard et certainement pas Ă  l’école. 
Je me souviens d’avoir Ă©tĂ© trĂšs blessĂ©e/attristĂ©e quand j’ai rĂ©alisĂ© qu’une partie de la communautĂ© noire voyait les mĂ©tisses (light skin et moins light skin) comme des outils de domination blanche (merci Ă  la sections ‘commentaires’ de youtube et tweeter). MĂȘme si je comprends d’oĂč viennent ces idĂ©es reçues (l’esclavage/les viols Ă  rĂ©pĂ©tition/la hiĂ©rarchisation) je trouve ce constat extrĂȘmement violent. Ça me mets vraiment en colĂšre.

MĂȘme si je pourrais en parler des heures tant il y a de cĂŽtĂ©s Ă  aborder, je me rends compte que cette question, en dehors de ma sphĂšre privĂ©e,  me mets assez mal Ă  l’aise. Elle me renvoie Ă  mon mĂ©tissage et donc Ă  ce mĂ©lange qui est en moi et dont je ne veut pas ‘choisir’ un cĂŽtĂ© comme on semble me le demander depuis que je suis toute petite. Que ce soit mes camarades de classe ou les adultes de mon entourage, c’est une question qui revenait constamment. Quelle que soit la maniĂšre dont elle Ă©tait posĂ©e, le fond de la question Ă©tait vraiment « Tu te sens plus noire ou plus blanche ? ». On va dire que ça n’aide pour pour le dĂ©veloppement clair de on identitĂ© en grandissant.

3- Avez-vous dĂ©jĂ  Ă©tĂ© victime de discrimination quant Ă  votre couleur de peau par la communautĂ© noire? Que s’est-il passĂ©?

RUTH BUTAH :“ C’est marrant
Ai-je dĂ©jĂ  Ă©tĂ© traiter diffĂ©remment quant Ă  ma couleur de peau? Je ne saurais mĂȘme pas si je l’avais Ă©tĂ©, car je ne m’occupe pas de tout cela. Donc si je l’avais Ă©tĂ© , je ne l’aurais mĂȘme pas su. HonnĂȘtement, je ne l’aurais pas su. Tout ce que je peux dire’ c’est que j’ai toujours eu des commentaires de la part d’hommes et de femmes noirs et blancs dans le style ‘Oh, vous avez une jolie peau chocolat! Oh, vous avez une peau magnifique!’ Et Ă  ce moment lĂ  je dirais mĂȘme ‘Pourquoi dites-vous cela? Vous n’avez pas besoin de me dire ça.’ Donc honnĂȘtement, je ne crois pas avoir jamais Ă©tĂ© discriminĂ©e … Je pense que lorsque j’ai Ă©tĂ© tĂ©moin de commentaires pĂ©joratifs Ă  l’Ă©gard de femmes noires, c’est parce qu’elles n’Ă©taient pas belle! Et il n’y a rien de mal Ă  cela, qu’elles ne soient pas belles, cela n’a rien avoir avec leurs teints, mais plutĂŽt avec la maniĂšre dont elles se comportaient, du coup d’autres femmes ont pu dire quelque chose de nĂ©gatif Ă  leur Ă©gard et les hommes ont pu ĂȘtre dĂ©goĂ»tĂ©. Je pense honnĂȘtement que cela n’a rien avoir avec leurs carnations, je pense que c’Ă©tait liĂ© Ă  la façon dont elles se comportaient, Ă©taient-elles insolentes? Dans la confrontation? Étaient-elles trop masculines? Toutes ces choses rentrent en compte, et cela peu ĂȘtre adaptĂ© aux femmes claires Ă©galement. Donc, encore une fois, je ne pense pas que cela ait quelque chose avoir avec leurs carnations, c’Ă©tait surtout une histoire de comportement et de personnalitĂ©.

ALAN FLOYD: “Pas que je sache. Dites le plus fort
 je suis noir et j’en suis fier.”

TBAZE: “Non, je ne me rappelle pas avoir Ă©tĂ© discriminĂ© du fait de mon teint. Je ne m’en souviens pas, mais je pense pas avoir Ă©tĂ© victime d’un tel traitement. Et si je l’ai Ă©tĂ© je ne m’en rappelle pas, car je ne m’en serais pas rendu compte.

SORAYA & MOKELE

SORAYA: “MOKELE n’a jamais Ă©tĂ© victime de discrimination du fait de sa carnation. Je n’ai personnellement jamais Ă©tĂ© victime de cela, nĂ©anmoins comme je te l’avais expliquĂ© auparavant, certains de mes amis me taquinent Ă  cause de mon teint clair, en gros, je suis mĂ©tisse du coup je ne rencontre pas les mĂȘmes problĂšmes qu’eux, cela m’agace parce que un ami en question est aussi clair que moi mais refuse de le reconnaitre. Ce n’est pas trĂšs agrĂ©able Ă  entendre , mais le fait de me dire que j’ai tout de mĂȘme quelques privilĂšges que les filles plus foncĂ©es n’ont pas , de par mes origines, m’aide Ă  comprendre ces taquineries au fond. Je pense, je pense, je pense…”

LADY ZEE: “Non je n’ai jamais Ă©tĂ© victime de discrimination du fait de ma carnation au sein de ma communautĂ©, j’ai jamais ressentis cela et je ne l’ai jamais expĂ©rimentĂ©. Je pense. J’ai jamais pensĂ© qu’on m’avais mis sur la touche pour cette raison.

Les crĂšmes Ă©claircissantes ont du succĂšs en Afrique, tout simplement les compagnies comprennent qu’elles peuvent se faire de l’argent sur le dos des insĂ©curitĂ©s des gens…”

ruth

ZOE: ” Vu que j’ai eu Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  la rĂ©ponse plus d’1 minute, je pense que ça veut dire que non, je n’ai jamais subi de discrimination liĂ©e Ă  ma couleur de peau au sein de la communautĂ© noire. Ou du moins je ne m’en suis pas rendue compte. En revanche en dehors de la communautĂ© noire j’en ai subit, mais avec le recul je me dis que c’était peut ĂȘtre plus par rapport Ă  mon nom de famille qu’à mon apparence. Je ne sais pas trop

Au sein de la communautĂ© noire je ne me suis jamais sentie discriminĂ©e mais je peux dire que j’ai Ă©tĂ© culpabilisĂ©e. Indirectement on m’a toujours fait comprendre que comme j’avais ‘la chance d’ĂȘtre mĂ©tisse’ (whatever that means) je n’avais donc aucune raison de la ramener. AprĂšs ça n’entre pas dans le champs de la discrimination donc non.

4 – L’industrie de l’éclaircissement de la peau ne s’est jamais mieux portĂ©e, dans la Diaspora et encore plus sur le continent, comment expliquer vous cela? 

Nous avons perdu notre identitĂ©. Notre amour-propre. Nous ne savons plus qui nous sommes en tant que peuple. Si nous le savions, ces companies feraient fallite”

alan

RUTH :“Les crĂšmes Ă©claircissantes ont du succĂšs en Afrique, tout simplement les compagnies comprennent qu’elles peuvent se faire de l’argent sur le dos des insĂ©curitĂ©s des gens, ils remarquent que ‘Oh ils ne s’aiment pas, on connait leur valeur mais pas eux, alors nous allons crĂ©er notre chiffre d’affaire Ă  partir de leur misĂšre!’ Je suis totalement d’accord avec ça, je les supporte Ă  100%! ‘Parce que si les femmes noires sont si complexĂ©es et avec une si mauvaise Ă©nergie qui les emmĂšne Ă  penser que les choses sont obsĂ©dĂ©s par leurs carnations, ainsi soit-il! Les grandes entreprises vont profiter de cela, malgrĂ© le danger de ses produits, elles continuent Ă  les utiliser, d’annĂ©e en annĂ©e, pourquoi cela devrait nous affectĂ©, pourquoi les jeunes filles noires devraient s’en soucier? Allez Ă©claircir vos peaux, allez-y! ”

ALAN: “ Nous avons perdu notre identitĂ©. Notre amour-propre. Nous ne savons plus qui nous sommes en tant que peuple. Si nous le savions, ces companies feraient fallite”.

Pour moi, c’est un tout, lorsqu’on regarde les gens que les mĂ©dias mettent au premier rang, les gens qui rĂ©ussissent , dans l’industrie musicale, beaucoup dans le CinĂ©ma, j’ai l’impression qu’il faut ĂȘtre clair pour avoir du succĂšs.

soraya

TBAZE: “L’industrie des produits Ă©claircissants est florissante, pas seulement dans la diaspora, en Afrique aussi. Beaucoup de personnes se blanchissent la peau. BEAUCOUP DE PERSONNES! C’est dingue! De nombreuses personnes disent ‘J’entretiens mon teint’ ‘je prends soin de ma peau’ alors qu’elles mentent , elles se blanchissent bien la peau. Avec toutes les nouvelles technologies, le maquillage, ces derniĂšres annĂ©es de plus en plus de marques de maquillage ciblant les filles noires ont vu le jour, donc il y’a la perception des choses vous voyez… Je me souviens lorsque j’Ă©tais petit, je regardais, il y avait cette pommade appelĂ©e Joy, je ne pense pas que Joy soit une crĂšme Ă©claircissante , bon je gĂ©nĂ©ralise un peu lĂ , chaque pub de beautĂ© que j’ai vu avait des protagonistes blancs , je veux dire clairs de peau. C’Ă©tait soit une femme blanche, mĂ©tisse, ou une femme trĂšs trĂšs claire de peau. Alors, on a une certaine perception de … ce n’est pas juste ma gĂ©nĂ©ration, mais les gĂ©nĂ©rations prĂ©cĂ©dentes Ă©galement. ‘Plus on est clair, plus on est beau’. Dans n’importe quelle industrie, plus tu es clair, plus on te considĂšre comme attirant. Tu veux utiliser des filtres et ainsi de suite. Donc, naturellement forcĂ©ment cela reste dans l’esprit des gens. Les gens se blanchissent la peau, de façon Ă  paraĂźtre plus ‘propres’ c’est Ă  dire un peu plus clair. Donc, je pense que c’est lĂ  d’oĂč ça vient. Et lorsqu’ils font cela, les gens leurs disent ‘Wow tu es magnifique!’. Essentiellement, c’est la raison pour laquelle les gens Ă©claircissent leurs peaux.

SORAYA & MOKELE

MOKELE: “Les gens se blanchissent la peau partout, mĂȘme en Afrique SORAYA: “Mais comment expliques-tu le fait qu’ils pratiquent cela chĂ©ri? Peux-tu l’expliquer?

MOKELE: “Je ne peux pas , ça me dĂ©passe , c’est plus fort que moi, Je ne comprends pas comment des personnes peuvent juste pratiquer cela.”

SORAYA: “MOKELE ne peut clairement pas concevoir l’idĂ©e que les gens puissent blanchir leur peau, il ne peut pas vraiment pas comprendre comment des gens peuvent s’infliger ça. Il en perd les mots. Pour moi, c’est un tout, lorsqu’on regarde les gens que les mĂ©dias mettent au premier rang, les gens qui rĂ©ussissent , dans l’industrie musicale, beaucoup dans le CinĂ©ma, j’ai l’impression qu’il faut ĂȘtre clair pour avoir du succĂšs. BeyoncĂ© par exemple, ou avant elle Halle Berry
MOKELE: “D’autre part au Congo, il n’y a pas beaucoup de personnes qui s’Ă©claircissent , du moins moins qu’en Afrique de l’ouest, comparĂ© aux Ivoiriens
 Aussi, dans mon pays le Congo Brazzaville, les hommes s’Ă©claircissent plus que les femmes, ces hommes sont d’une Ă©thnie spĂ©cifique. Oui, chez moi, ce sont les gens du sud qui se blanchissent la peau, parce que ceux qui le pratique, viennent en fait de Paris, alors lorsqu’ils reviennent chez eux au Congo
Pour eux c’est une sorte de preuve qu’ils sont partis en Europe, donc ils blanchissent leur peau. Par consĂ©quent, de gĂ©nĂ©rations en gĂ©nĂ©rations cela a Ă©tĂ© perpĂ©tuĂ©. SORAYA: “ Pour les femmes il s’agit de se rapprocher des canons de beautĂ© dominants le plus possible, principalement en raison de la prĂ©fĂ©rence des hommes noirs pour les femmes claires, je ne sais pas pourquoi. Ainsi, ĂȘtre clair au pays (CĂŽte d’Ivoire), signifie que tu attireras plus d’hommes et aura du succĂšs au niveau de l’attention qu’on te porte, ce qui malheureusement les femmes foncĂ©es vont chercher par tous les moyens Ă  s’Ă©claircir la peau pour correspondre le plus possibles Ă  ses canons de beautĂ©. Provenant de dieu sait oĂč.

Quant on mets en avant des modĂšles de ‘canon de beauté’ toujours clairs de peau, il paraĂźt logique que les gĂ©nĂ©rations ayant grandi avec ces modĂšles aient par la suite envie de leur ressembler.

zoe

LADY ZEE: “Dans le monde dans lequel nous vivons, il y a des gens qui sont attirĂ©s par les produits Ă©claircissants, car ils pensent qu’ils seront plus beaux s’ils ont une carnation plus claire. C’est ĂȘtre complĂ©xĂ©, et ne pas avoir confiance en soi. Ça marche vraiment, parce que ces produits venant de partout dans le monde, arrivent dans nos pays, avec la complicitĂ© de nos gouvernements. Est-ce rentable? Qu’obtiennent-ils en Ă©change? MalgrĂ© les restrictions, ces produits font un tabac! Une loi a Ă©tĂ© mise en place ici (SÉNÉGAL) pour dissuader les gens de vendre ou mĂȘme d’acheter ces produits, mais ils restent trĂšs en vogue. C’est trĂšs simple! Ils veulent ĂȘtre clairs, comme les Occidentaux, dans l’espour d’ĂȘtres rĂ©spĂ©ctĂ©s. C’est n’importe quoi, chacun fait ce qu’il veut…Personnellement, je ne m’implique pas dedans.”

ZOE: ” Quant on mets en avant des modĂšles de ‘canon de beauté’ toujours clairs de peau, il paraĂźt logique que les gĂ©nĂ©rations ayant grandi avec ces modĂšles aient par la suite envie de leur ressembler. Ce qui veut dire qu’à force on associe l’image de l’homme/la femme successful et accomplie Ă  une peau claire. Ce qui est intĂ©ressant c’est que cette industrie est Ă©galement trĂšs populaire en Asie. Qu’es ce que ça nous dit sur la conception de la blancheur de peau Ă  travers le monde? C’est vraiment flippant.

5- Que pensez-vous de l’idĂ©e que les hommes noirs auraient tendance Ă  prĂ©fĂ©rer les femmes claires de peau?

Tout le monde à une famille avec tous les teints tel un arc-en-ciel. la notion de colorisme devrait nous paraütre stupide. Pourtant, nous y sommes, les deux pieds dedans. (SOUPIR)”

alan

RUTH BUTAH: “Les hommes ne prĂ©fĂšrent pas les femmes claires aux femmes foncĂ©es ou les femmes foncĂ©es aux femmes claires, ce qu’ils prĂ©fĂšrent c’est une femme avec laquelle ils ne font qu’un, celle avec laquelle ils s’entendront, celle qui sera fĂ©minine, compatible, qui aura une jolie forme, une femme qui tient son foyer, c’est tout leur problĂšme. Parfois les filles noires ont tendance Ă  oubliĂ© que la peau claire, avoir la peau claire n’est pas une vertu, black girls seem to forget that, light-skin, having light-skin does not equal virtue, ne signifie pas ĂȘtre quelqu’un de bien, parce qu’en rĂ©alitĂ© se sont les filles claires qui sont les plus actives sexuellement, dans la confrontation qui masculinisent leurs attitudes envers les hommes. Je vais m’en faire un, je vais m’en taper un! J’VOUS EN PRIE! Donc, ça n’a rien avoir avec le fait qu’ils prĂ©fĂšrent des femmes claires, ils sont juste visuels, comme le dĂ©montrent les point Ă©noncĂ©s plus haut. Ils sont visuels! Si tu as un joli corps, tu es jolie, avec un joli visage, ils vont t’approcher, que tu sois marron, claire, bleue nuit, ils s’en tapent! C’est ce que tu reprĂ©sentent visuellement qui compte. Les femmes se prĂ©occupent d’autre chose, la personnalitĂ©, on remarque que, ‘Oh tu as un sens de l’humour, qui complimente ton apparence physique’, les hommes sont diffĂ©rents, ils se fichent de votre Ă©ducation, ils se fichent de votre salaire ,ils se fichent de votre teint. Ils se disent juste, ce qui les importe c’est ‘est-ce que tu es belle? ‘pour EUX personnellement , ‘avez-vous un beau corps?’ pour eux personnellement, ‘ĂȘtes vous une personne avec laquelle ils peuvent s’entendre et avec laquelle ils pourront faire leur vie avec’ des choses basiques dans le genre. Mais les femmes noires, ne posent jamais ce genre de questions , elle ne se posent pas du tous ces questions car par Ă©gocentrisme elles prĂ©fĂšrent se dire ‘Oh, il ne m’aime pas parce que je suis foncĂ©e’ VOUS ÊTES MALADE OU QUOI??”

ALAN: “Certains les prĂ©fĂšrent. Certains pas du tout. Certains prĂ©fĂšrent les femmes foncĂ©es de peau. Cependant, ça n’a jamais Ă©tĂ© un problĂšme pour personne. Tout le monde Ă  une famille avec tous les teints tel un arc-en-ciel. la notion de colorisme devrait nous paraĂźtre stupide. Pourtant, nous y sommes, les deux pieds dedans. (SOUPIR)”

TBAZE: “Encore une fois, tout cela revient Ă  l’idĂ©e de perception, c’est tout ce que les mĂ©dias noue montrent, les mĂ©dias y sont au coeur. Les cĂ©lĂ©britĂ©s claires de peau, et les gens suivent en essayant de blanchir leur peau pour leurs ressembler. Si vous regardez les artistes les plus en vue, dans diffĂ©rentes industries, les modĂšles Ă  suivre ont tendance Ă  ĂȘtre de plus en plus clairs, donc il y a cette perception de ce que reprĂ©sente la beautĂ©. On dit que la beautĂ© se nĂ©e dans l’oeil de celui qui la regarde , la beautĂ© est donc une perception on est d’accord? Il fut d’un temps les filles minces Ă©tait trĂšs populaires, il fallait qu’elles soient aussi mince que possible et c’Ă©tait la dĂ©finition de la beautĂ© Ă  ce moment lĂ . Je sais que je m’Ă©tale un peu, mais j’utilise l’image corporelle comme Ă©lĂ©ment de comparaison ici. AprĂšs un certain temps c’est devenu la dĂ©finition de la beautĂ© par excellence les femmes fortes avec des hanches minces et des grosses fesses on voit bien comment les tendances changent, ce qui est opĂ©rĂ© par les mĂ©dias et le secteur de la beautĂ© donc les opinions sur l’esthĂ©tique convergent. Auparavant, personne ne voulait de femmes fortes, tout le monde cherchait les femmes minces. À prĂ©sent ça a changĂ©, car tout le monde est plus en chair, tout les gens qu’on voit sur les rĂ©seaux sociaux sont en forme, belles, avec des hanches minces et des grosses fesses… C’est la raison pour laquelle, nous vivons dans un monde oĂč les gens suivent ce qu’ils considĂšrent comme leur perception oĂč plutĂŽt la maniĂšre dont ce qu’il suive sera perçu, et pas ce qu’ils veulent rĂ©ellement suivre. Donc pleins d’hommes noirs, prĂ©fĂ©reraient des femmes claires pour cette raison.C’est mon opinion sur la question.”

SORAYA & MOKELE

MOKELE: “J’ai du mal Ă  rĂ©pondre Ă  cette question, je ne pas vraiment rĂ©pondre Ă  ce type de questions… Je n’ai jamais eu cette prĂ©fĂ©rence pour les femmes claires…”

SORAYA: “Tu n’as jamais eu ces prĂ©fĂ©rences? ChĂ©ri, pendant longtemps tu es sorti avec des femmes blanches.”

MOKELE: “Je sortais avec des blanches , parce que j’Ă©tais entourĂ©e des blancs, je n’avais pas vraiment le choix. Pas que je n’avais pas le choix, on a toujours le choix, mais il y avait toujours plus de blanches que d’autre type de filles.”

SORAYA: “C’est Ă©vident que dans le milieu de la mode parisien, il n’y a pas beaucoup de mannequins noires ou mĂ©tisses…”

MOKELE: “C’est vrai mais en rĂ©alitĂ©, les mannequins et professionnels de la mode noires que j’ai rencontrĂ©, avaient pour habitude de sortir avec des blancs. Du coup, les noirs sortait avec les blanches et les noires avec les blancs.

(ALÉAS UN JOUR , ALÉAS TOUJOURS: Je ne peux pas m’empĂȘcher de penser au tube Original Sin du groupe australien des annĂ©es 1980 INXS : ‘dream of white boy, dream on black girl 
’ leur premier numĂ©ro 1 au classement du hit parade australien et mondial, un classique! Oh Michael pourquoi nous as-tu laissĂ© si tĂŽt ! La terre en aura bouffer…)

SORAYA: (rire) “Mais pourquoi?”

MOKELE: “(rire) “ Je sais pas vraiment, je peux pas l’expliquer”.

SORAYA: “Tu dis que tu serais bien sorti avec les filles noires si elles avaient Ă©tĂ© libres”.

MOKELE: “Ouais, exactement, on peut dire ça”.

SORAYA: “T’as pas des amis noirs qui sortent avec des filles noires ou mĂ©tisses?

MOKELE: “Bien sĂ»r, mais je ne me suis jamais poser la question du comment ni pourquoi”.

SORAYA: “Mais est-ce que tu penses dans leurs esprits les filles mĂ©tisses sont plus belles, Ă  cause de la texture de leurs cheveux qui n’est crĂ©pue mais plutĂŽt lisse.

MOKELE: “Encore une fois, je pense que cela vient d’un complexe d’infĂ©rioritĂ©, ils se sentent infĂ©rieurs, ils pensent que les personnes claires sont supĂ©rieures, et qu’elles ont tous les privilĂšges…”

SORAYA: “Ils auront un statut plus plaisant dans la sociĂ©tĂ© s’ils se retrouvent avec des filles claires de peau.
”

MOKELE: “Pas seulement dans la sociĂ©tĂ© , mais Ă  travers les yeux d’autrui, la perception qu’on aura d’eux. C’est un vrai complexe.”

LADY-ZEE: “C’est relatif, c’est pas tout le monde. Certains hommes n’aiment pas les femmes qui s’Ă©claircissent la peau, parce que la plupart du temps ils trouvent cela rĂ©pugnant, ça sent mauvais, et provoque l’apparence de vergetures, surtout quand tu n’ achĂštes pas les bons produits ta peau devient comme celle d’un crocodile, ça dĂ©mange , et provoque des maladies, parce que clairement ce n’est pas sain. D’un autre cĂŽtĂ© , certains hommes aiment ça! C’est pourquoi je dis que c’est relatif. Ils adorent ça, ils aiment les femmes claires, donc c’est un choix. Je ne juge personne.Ce que je peux faire c’est aider mes soeurs Ă  realiser Ă  quel point c’est mauvais pour la santĂ©â€œ.

ZOE: ” Aaah, un grand dĂ©bat ça aussi.
J’ai personnellement un peu de mal avec les gĂ©nĂ©ralitĂ©s, donc dire que les hommes noirs en gĂ©nĂ©ral prĂ©fĂšreraient les femmes claires de peaux me fait un peu grincer des dents. 
J’ai l’impression que cette idĂ©e reçue vient des images dans lesquelles on est bercĂ©s depuis notre plus tendre enfance (mĂ©dia, publicitĂ©, 
). Mais aussi de nos ainĂ©s. Comme si il y avait un espĂšce de syndrome de Stockholm avec cette obsession de vouloir se rapprocher Ă  tout prix de l’oppresseur. Au delĂ  d’ĂȘtre une image vĂ©hiculĂ©e par les mĂ©dias, c’est aussi ce qu’on peu constater autour de nous. Les joueurs de football sont un exemple qui reviens beaucoup. Mais je pourrais aussi citer le prĂ©sident Ouattara, qui est un trĂšs bon exemple aussi ^^

6- Pensez-vous que le Colorime va mĂȘme jusqu’à crĂ©er des problĂšmes au niveau des sexes et de leur maniĂšre de percevoir ce theme? Selon vous, le sexisme rentre-t-il en jeu?

RUTH: “Le Colorisme n’est pas un problĂšme liĂ© aux sexes! Le Colorisme n’existe que 
ça n’est pas un problĂšme liĂ© aux sexes, c’est juste une affaire dont les femmes noires se prĂ©occupent au lieu de se regarder dans le miroir et travailler sur elles mĂȘmes , afin d’obtenir le mari de leurs rĂȘves. C’est tout”

Je pense tant bien que mal, qu’il y a bien une relation parce que quand on parle de beautĂ©, quand on mentionne la beautĂ©, on pense aux femmes avant les hommes. Ainsi, on s’attend Ă  ce que les femmes soient ‘belles’ et la dĂ©finition de la beautĂ© est reprĂ©sentĂ© par la carnation claire.”

tbaze

ALAN: “La plupart des gens, qui croient au Colorisme sont les femmes. Je n’ai jamais vu un homme foncĂ© de peau crier au Colororime. Ça a TOUJOURS Ă©tĂ© les femmes. De plus, Je n’ai jamais vu une femmes Ă  l’aise dans ses baskets crier au colorisme non plus d’ailleurs, quelque soit leurs teints.”

TBAZE: “Je pense tant bien que mal, qu’il y a bien une relation parce que quand on parle de beautĂ©, quand on mentionne la beautĂ©, on pense aux femmes avant les hommes. Ainsi, on s’attend Ă  ce que les femmes soient ‘belles’ et la dĂ©finition de la beautĂ© est reprĂ©sentĂ© par la carnation claire. Toutefois, le Colorisme existe chez les hommes aussi, parce que quand vous voyez un homme clair de peau, les gens pensent automatiquement qu’il est plus beau que la normale, mais pas autant que du cĂŽtĂ© des femmes. Et pour les femmes je pense que la dĂ©finition de la virilitĂ©, de la beautĂ© chez un homme, les femmes ne recherchent pas la beautĂ© chez un homme, elles recherchent autre chose, quelque chose de masculin, mais c’est une discussion pour une autre fois. En revanche le sexisme a un rĂŽle Ă  jouer, donc quelque part c’est liĂ©.

MOKELE: “Je peux vous donner mon point de vue ou du moins celui des mes connaissances sur cette question. Ils disent que les filles blanches sont plus aventureuses au lit”.

SORAYA: “Vraiment? C’est vrai ça? Humm! Culturellement peut-ĂȘtre que les filles noires sont davantage susceptibles d’avoir eu une Ă©ducation traditionnelle
”

MOKELE: “Trop coincĂ©es.”

SORAYA: “C’est vrai que l’autre jour lorsque je regardais un Ă©pisode de la sĂ©rie Insecure dans lequel Issa (actrice principale et crĂ©atrice) dĂ©batait du fait de faire une fellation Ă  son partenaire, parce que pour elle ce n’Ă©tait pas naturel de le faire avec quelqu’un au premier regard, pour elle ça doit ĂȘtre un Ă©change mutuel, dans lequel les deux partis travaillent ensembles et apprĂ©cient le fruit de leur labeur. Elle est trĂšs complexĂ©e par ça, elle a des prĂ©jugĂ©s quand Ă  cette pratique, qu’elle juge dĂ©vergondĂ©e. Ça m’a choquĂ©, mais apparement pour les Afro-AmĂ©ricains
 Les Afro-AmĂ©ricaines ne seraient pas aussi ouvertes d’esprit par rapport aux fellation qu’on ne le pense. Éventuellement, elle se lĂąche et s’essaye Ă  la pratique, (comme une femme blanche l’aurait fait), et elle donne donc une fellation Ă  son partenaire et le gars est dans l’extase totale et Ă©jacule sur son visage. Elle pĂšte un cable, et est complĂštement hors d’elle mĂȘme, pour elle s’est le non-respect ultime , comment son frĂšre noir a pu oser ejaculer sur elle, sans la prĂ©venir et sur son visage en plus. Il ne l’a mĂȘme pas fait exprĂšs, et elle a dĂ©cidĂ© de ne plus jamais lui adresser la parole, alors qu’ils se connaissaient depuis toujours. Je pensais que c’Ă©tait plutĂŽt un point de vue amĂ©ricain, mais ensuite j’ai rĂ©alisĂ© , que ça pouvait ĂȘtre le cas de certaines filles africaines qui ont hĂ©ritĂ© de notre Ă©ducation traditionnelle, ce qui veut dire qu’au lit, tu n’as pas le droit de faire certaines choses. Je sais pas 
 Et puis, je pense qu’une fille noire ayant grandit en Europe, serait diffĂ©rente de la fille qui a grandi au bled, n’est-ce pas chĂ©ri?”

MOKELE: “Bien sĂ»r, mais elles sont toujours quelque peu coincĂ©es”.

LADY ZEE: “ Pas nĂ©cessairement , c’est trĂšs relatif. Ça rejoins ce que je disais, les hommes ont leurs propres opinions sur la question, cependant ce n’est pas pour autant que les femmes les Ă©couteront forcĂ©ment. Certaines femmes aimeraient ĂȘtre blanches, parce que leurs hommes leurs demandent de se blanchir la peau, sans ça ils ne les aimeraient pas. Parfois cela vient en jeu.”

ZOE:” Encore une trĂšs bonne question, je n’avais pas vraiment regardĂ© le colorisme sous cet angle Ă  vrai dire

Je ne pense pas que les problÚmes de sexisme aient attendu le colorisme. Bien que le sexisme rajoute forcement une couche nauséabonde à une situation déjà bien délicate.

7- “Le privilĂšge d’avoir la peau claire”, un mythe ou une rĂ©alitĂ©??

C’est triste mais c’est la rĂ©alitĂ©. Principalement du point de vue des blancs et de ceux parmi nous qui ne respirent que pour la validation des blancs.”

alan

RUTH: “Le privilĂšge d’ĂȘtre clair de peau un mythe ou une rĂ©alitĂ©, Erm ça n’existe pas, ça n’existe que que dans l’esprit des femmes complexĂ©es.Ça n’existe pas. Les femmes claires de peau et les femmes foncĂ©es de peau, rencontrent les mĂȘmes problĂšmes au cours de leurs vies, elles ne peuvent pas avoir d’hommes, elles sont sur-diplĂŽmĂ©es, cĂ©libataires, dĂ©pensent tout leur argent, erm
 ou elles ne sont pas mariĂ©es avec des enfants ou elles sont mariĂ©es et leur mari les trompent 
 Ce sont les mĂȘmes histoires qu’on soit claire ou foncĂ©e. Donc, il n’y a pas de privilĂšge d’ĂȘtre clair vu que ce privilĂšge ou le privilĂšge d’ĂȘtre foncĂ© n’existent pas.”

ALAN: “C’est triste mais c’est la rĂ©alitĂ©. Principalement du point de vue des blancs et de ceux parmi nous qui ne respirent que pour la validation des blancs.”

TBAZE: “Le privilĂšge d’ĂȘtre blanc? RĂ©alitĂ©! Ça existe. C’est sous nous yeux, on peut le voir tous les jours.C’est un FAIT. Je pense que les choses commencent Ă  changer, les femmes foncĂ©es de peau sont de plu en plus reprĂ©sentĂ©es, oui je suis d’accord. Mais il y a encore du chemin ĂĄ faire.”

SORAYA & MOKELE

SORAYA: “Penses-tu que dans le milieu de la mode les mannequins clairs de peau sont plus privilĂ©giĂ©s que toi chĂ©ri?”

MOKELE: “Erm
 les blancs oui mais pas nĂ©cessairement les noirs plus clairs
”

SORAYA: “Du point de vue des blancs, oui. Les grands mĂšres de mes ex me lancaient des ‘Oh elle est trĂšs jolie, elle n’est pas trop noire’ ce genre de commentaires choquants ou j’ai aussi entendu des noirs dire Ă  propos d’un couple mĂ©tisse ‘Oh vous allez avoir de beaux bĂ©bĂ©s mĂ©tisses’, comme si les enfants mĂ©tisses seront forcĂ©ment plus beaux que les bĂ©bĂ©s noirs par exemple. Je suis daccord avec MOKELE que cela vient d’un complexe, je pense que la discrimination n’est pas orchestrĂ©e par la communautĂ© en tant que tel, mais plutĂŽt basĂ©e principalement sur la perception que les blancs se font de nous , datant du temps de l’esclavage.Mais entre nous, je ne pense pas que nous nous le fassions subir, mais en raison de la perception des blancs, qui accordent des traitements de faveur aux personnes Ă  la peau claire, cela crĂ©e des tensions dans nos communautĂ© alors que la personne claire en question n’a rien demandĂ©. Ça ne signifie pas qu’elle veuille se retourner contre sa communautĂ©. J’imagine que ces personnes ont plus de chance au niveau des rencontres amoureuses par rapport Ă  leurs amies foncĂ©es de peau. Peut-ĂȘtre que l’amie foncĂ©e aurait voulu sortir avec ce gars en particulier, mais qu’il prefĂšrerait ĂȘtre avec la fille claire. N’est-ce pas?

MOKELE: “ C’est tellement un point de vue fĂ©minin!”

LADY ZEE: “Pour moi ce n’est pas un privilĂšge, parce que de nos jours les films que nous faisons au SĂ©nĂ©gal font preuve d’un mixitĂ© entre des femmes claires et des femmes foncĂ©es, donc pour moi il n’y a pas de diffĂ©rences. On fait un peu de tout, des carnations claires et foncĂ©es, c’est un mĂ©lange en faisant bien attention Ă  ne pas juste choisir que des filles claires ou des filles foncĂ©es par la mĂȘme occasion.Ça ne fait aucun sens, ce qui importe pour moi, est d’avoir des principes, d’avoir un bon coeur et d’ĂȘtre une bonne personne. Il n’existe pas de privilĂšge d’ĂȘtre clair ici. J’en vois beaucoup qu’elles soient naturellement claires ou qu’elles utilisent des produits, peut ĂȘtre qu’il n’y a pas beaucoup de femmes qui gardent leurs teint foncĂ© naturel. Peut-ĂȘtre que les femmes claires sont trĂšs nombreuses”.

ZOE: “Une rĂ©alitĂ©. Et je pense que dire le contraire dĂ©montrerais d’autant plus ce privilĂšge. Et en vrai je devrais arrĂȘter cette rĂ©ponse ici  😀 Je dirais que c’est un privilĂšge pour la façon dont on est perçu au sein de la communautĂ© noire mais aussi en dehors. 
Vis-Ă -vis des personnes non-racisĂ©es j’ai l’impression que les light skin ont un espĂšce d’effet ‘rassurant’ comme ils se reconnaissent en partie en eux.
Ça mĂšne aussi Ă  des situation assez malaisantes oĂč on va ĂȘtre pris Ă  partie par une personne non-racisĂ©e qui va se permettre toutes sortes de remarques racistes, sans pour autant se rendre compte que la personne light skin est aussi offensĂ©e par les remarques racistes, Ă©tant elle-mĂȘme noire
AprĂšs, de lĂ  Ă  penser que le light skin privilĂšge immunise face au racisme systĂ©mique, non, il ne faut pas pousser non plus. Mais il est indĂ©niable qu’ĂȘtre clair de peau semble moins stigmatisant, lĂ  oĂč par exemple, une femme noire Ă  la peau plus foncĂ©e portera immĂ©diatement des stigmas tels que celui de la angry-black-woman avant mĂȘme d’avoir pu ouvrir la bouche.

8- “Les femmes aux peaux foncĂ©es se sentent dĂ©savantagĂ©es au niveau des relations amoureuses et du regard que les hommes noirs portent sur elles? qu’en pensez-vous?

RUTH: “Je reconnais qu’il y a assurĂ©ment un prĂ©judice vis Ă  vis des femmes foncĂ©es de peau , particuliĂšrement dans l’industrie du divertissement, l’industrie de la musique, dans lesquelles elles sont en arriĂšre plan, c’est sĂ»re, ça existe. Cependant, c’est aux femmes foncĂ©es de peau de ne pas s’occuper de ce genre choses, parce qu’elles n’ont pas d’importance. Les hommes comme je l’ai dit, sont des crĂ©atures visuelles, ce sont les femmes qui mettent ces barriĂšres imaginaires en pensant que ‘Oh il ne m’aime pas Ă  cause de ma carnation! ‘ Il se peut qu’il ne t’aime pas parce que tu es insolente, il se peut qu’il ne t’aime pas parce qu’il peut voir que ‘si je me met en couple avec toi, tu vas ĂȘtre difficile, il se peut que tu sois paresseuse, il se peut que tu sois … n’importe quoi
  Comme je l’ai dit dans ma rĂ©ponse prĂ©cĂ©dente il y a un prĂ©judice envers les femmes foncĂ©es de peau dans l’industrie du divertissement que je vois, parce que j’ai bossĂ© dans cette industrie et je l’ai vu directement, mais mĂȘme en tant que femme foncĂ©e de peau dans cette industrie, je ne me rappelle mĂȘme pas avoir Ă©tĂ© prise Ă  partie par qui que se soit. Je me rappelle avoir Ă©tĂ© courtisĂ©e par des hommes clairs, foncĂ©s, blancs , chinois. Je me rappelle que les gens se rĂ©fĂ©raient Ă  moi par rapport Ă  ma peau qu’ils appelaient ‘peau chocolat’. Je me rappelle avoir pensĂ© , ‘pourquoi ne m’appeler vous pas par mon nom , pourquoi se rĂ©fĂ©rer Ă  moi par rapport Ă  la couleur de mon teint?!’ Donc je ne me rappelle pas avoir jamais eu une experience nĂ©gative de ce type. Mais j’en ai Ă©tĂ© tĂ©moin, parfois les femmes noires ont Ă©tĂ© perçu nĂ©gativement , qu’elles ne sont pas si jolies, et tout, j’avoue que je l’ai vu. Ou je verrais des femmes pleurer, car elles ont le sentiment de ne pas ĂȘtre dĂ©sirĂ©es autant que les autres, ce qui est ridicule, parce que mĂȘme quand on regarde les Destiny’s Child en tant que groupe, la plupart des hommes prĂ©fĂšrent Kelly Rowland Ă  BeyoncĂ©. Mais Kelly Rowland elle mĂȘme, ne se considĂšre pas belle ou aussi belle que BeyoncĂ©. Donc, qu’est-ce que ça dit de ta personne? Les hommes te disent que tu es leurs prĂ©fĂ©rĂ©e du groupe, tu es magnifique, tu es une 10. Toi en tante que femme foncĂ©e ne le vois pas. Qu’est-ce que tu cherches?

ALAN: “Connais-toi toi mĂȘme et tu n’aura pas affaire Ă  ces bĂȘtises.”

“Je suis une femme foncĂ©e de peau et ça n’a aucune instance nĂ©gative sur mes relations, bien au contraire!”

lady zee

TBAZE: “Je pense que mĂȘme si le Colorisme est une chose, le truc c’est que si un gars ne t’aime pas pour une raison ou pour une autre, chacun a le choix non? Donc s’ils prĂ©fĂšrent quelque chose d’autre, laisses les aller chercher ce quelque chose d’autre. Si une femme foncĂ©e sait ce qu’elle a , la bonne personne viendra vers elle, il n’y a pas besoin de forcer qui que se soit. Je ne pense pas qu’elles devraient voir cela comme un prĂ©judice, mais plutĂŽt comme les prĂ©fĂ©rences de personnes confuses… C’est clairement pas la bonne personne pour vous.La bonne personne chĂ©rira ta peau foncĂ©e, et ta personne. Je ne pense pas que le terme prĂ©judice est justifiĂ© ici.

SORAYA & MOKELE

SORAYA: “MOKELE dit que cette question relĂšvent de problĂšmes euro-centrĂ©s, car au pays ils n’ont pas ce genre de problĂšmes. [Ă  Ayekpa]Tu te rappelles l’autre jour nous Ă©tions dans un resto chinois, et nous avons aperçu un homme noir accompagnĂ© par une femme blanche, tu l’as insultĂ© , en disant nous y revoilĂ , un autre noir qui se range directement avec une blanche qui a bossĂ© dure pour avoir nos fesses
 Mais je t’ai dit que lorsqu’on regarde ce frĂšre, est-ce qu’on lui prĂȘterai attention? C’est probablement la raison pour laquelle il a dĂ» aller lĂ  bas. On pouvait voir que c’Ă©tait un looser, ce type de gars qui ne sortent qu’avec les blanches, juste parce qu’elles sont blanches. Est-ce qu’on serait vraiment intĂ©ressĂ©es par ce type de gars? Je ne pense pas qu’on doivent gĂ©nĂ©raliser, c’est du cas par cas. Ce dont on parle ici, est quel type d’hommes, noirs, comment ils nous perçoivent. Je ne souhaite pas attirer l’attention de n’importe quel homme noir non plus, je pense que je n’ai pas ce soi-disant privilĂšge de toute maniĂšre, car je n’ai ni fesse ni sein, donc mĂȘme si je suis plus claire, je n’ai pas tous ces attributs qu’ils dĂ©sirent, et du coup ils vont eventuellemment aller vers les filles plus foncĂ©es qui les possĂšdent.”

LADY ZEE: “ Je suis une femme foncĂ©e de peau et ça n’a aucune instance nĂ©gative sur mes relations, bien au contraire! Parfois les hommes te poursuivent [
] parce qu’ils veulent te prouver leur amour et je suis foncĂ©e.Pour moi, l’amour n’a rien avoir avec la peau, la couleur, ça vient du coeur”.

ZOE: ” LĂ  encore il est difficile de faire des gĂ©nĂ©ralitĂ©s sur un tel sujet. Si on parle de la France alors oui, trĂšs probablement, je pense qu’un grand nombre de femmes Ă  la peau foncĂ©e se sentent dĂ©savantagĂ©es au niveau des relations amoureuses. Je pense qu’elles en ont ras la casquette (pour rester polie) d’ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme des fantasmes animalisĂ©s et exotisĂ©s. A croire que toute une catĂ©gorie d’hommes semble penser que dater une femme Ă  la peau foncĂ©e est une expĂ©rience Ă  cocher sur sa to-do-list (au mĂȘme titre que les femmes d’origine et/ou d’apparence asiatique et arabe d’ailleurs). 
Si mon expĂ©rience en tant que mĂ©tisse is anything to go by, alors je n’ose mĂȘme pas imaginer ce que ça donne pour une femme ayant la peau plus foncĂ©e.

9_ Il y a t-il une correlation entre Colorisme et BeautĂ©?

RUTH: “Je pense que l’idĂ©e mĂȘme de beautĂ© vient de ta mĂšre, la maniĂšre dont elle prenait soin d’elle, constitue le berceau de nos canons de beautĂ©. De mon cĂŽtĂ© ma mĂšre adorait la mode, la mode africaine, donc elle avait toujours les vĂȘtement derniers cris, elle Ă©tait foncĂ©e de peau mais elle ne parlait jamais de couleur, en termes de ’qui est mieux’. Tout ce qu’elle m’a jamais enseigner Ă©tait ‘Prends soin de toi, ‘Sois bien apprĂȘtĂ©es’, ‘Coiffes toi convenablement’, ‘portes ton rouge Ă  lĂšvres’, ‘maquilles-toi les yeux, ‘Sois fiĂšre de ta personne’. Vous voyez, c’est lĂ  que la plupart des femmes obtiennent leurs premiers expĂ©rience avec la beautĂ©.
 ça n’a jamais fait dĂ©bat dans ma maison.Et c’est la raison pour laquelle ça ne fait pas dĂ©bat chez moi aujourd’hui non plus avec ma fille. Et ma fille est plus claire que moi et mon fils est trĂšs claire et je suis la maman foncĂ©e, et donc il n’est question de discuter de ce genre de choses chez nous. Donce je pense que la conception de canons de beautĂ© vient de ma mĂšre , cependant la maniĂšre dont elle prend soin d’elle, se transmet naturellement et c’est comme ça qu’on hĂ©rite de cela. Donc si une femme porte des perruques tous les jours et se blanchit la peau, c’est normal que sa fille n’est pas confiance en elle, ou une bonne opinion d’elle mĂȘme quand elle regarde la premiĂšre reprĂ©sentante de la beautĂ© noire pour elles , leur mĂšre, qui de pas ses actions nourrit ce type de complexe en elle. A quoi vous attendez vous, qu’elles grandissent et qu’elles aient des pensĂ©es positives par rapport Ă  leur carnation?? Elles vont pensez que ce n’est pas bien! Que leur propre mĂšre essayent de s’en dĂ©barrasser, par tous les moyens possibles
. Tout cela vient de la mĂšre dans le foyer.”

Non je ne pense pas. J’ai l’impression que ce n’est pas naturel, nous ne sommes pas nĂ©s avec le racisme, il n’y a pas de corrĂ©lation.

tbaze

ALAN: “Pour certains.”

TBAZE: “Non je ne pense pas. J’ai l’impression que ce n’est pas naturel, nous ne sommes pas nĂ©s avec le racisme, il n’y a pas de corrĂ©lation. La couleur de la peau d’une personne, n’est ni infĂ©rieur or supĂ©rieur Ă  l’origine, cela est venu d’un groupe de personne qui voulait en asservir un autre, pour que d’une maniĂšre ou d’une autre basĂ© sur leur plan d’attaque et ils y sont parvenus grĂące Ă  leur idĂ©ologie et parce que c’est vieux comme le monde, c’est devenue une norme et ce n’est pas juste anodin. C’est une norme certes, mais ce n’est pas de corrĂ©lation entre les deux. Mais je vois bien pourquoi certains y verrais une corrĂ©lation. Mais pas pour moi, non.”

SORAYA & MOKELE

SORAYA: “ Non, je ne dirais pas qu’il y en a une. Je dirais que c’est une idĂ©e que le gens se sont fait et c’est absurde. Il existe des femmes claires avec des traits moches et pas harmonieux et des femmes foncĂ©es avec qui sont magnifiques. La beautĂ© est subjective, je suis contente de ma sĂ©rie TV Afropolitaine La Web SĂ©rie, d’avoir promu des actrices foncĂ©es et belles afin de casser ces idĂ©es prĂ©-conçues juste parce que d’un point de vue marketing les femmes claires sont mises sur le devant de la scĂšne, comme si elles Ă©taient les seuls Ă  pouvoir ĂȘtre jolies , alors qu’en fait la beautĂ© se trouve dans toutes les couleurs, et on se doit de toutes les reprĂ©senter.

LADY ZEE: “ Je ne vois aucune corrĂ©lation entre le Colorisme et la BeautĂ©. Le Colorisme, si on parle de racisme, je ne vois pas qu’est-ce qu’il a avoir avec la BeautĂ©. Donc je ne vois pas de lien entre les deux”.

ZOE: “Pour moi il n’y a aucun rapport entre beautĂ© et couleur de peau. 
Malheureusement ça dĂ©pends d’à travers quels yeux on regarde, et c’est bien lĂ  les ravages du Colorisme. Pour beaucoup, il semblerait que plus tu es clair/e, plus tu es beau/belle.  Pour certains une peau claire est (clairement hehe) synonyme de beautĂ© puisque comme tu l’a dis plus haut, l’industrie des produits cosmĂ©tiques Ă©claircissants est en plein essor. Et c’est une catastrophe. On va bien lĂ  les dĂ©gĂąts psychologiques causĂ©s par des centaines d’annĂ©es de rabaissement, de jugement, de dĂ©shumanisation. C’est trĂšs triste de se dire qu’autant de personnes veulent changer la couleur de leur peau ;(
Je n’avais pas rĂ©alisĂ© Ă  quel point c’était commun jusqu’à il y a quelques annĂ©es, quand j’ai rencontrĂ© un ami qui avait lui mĂȘme utilisĂ© ces produits. Ça parait anodin, mais cet ami a la peau quasiment aussi claire que moi et se trouve encore ‘trop foncé’ (mais trop foncĂ© (mais trop foncĂ© par rapport Ă  quoi bon sang?!). Ça m’a fait beaucoup de peine de me rendre compte du malaise qu’il ressentait dans sa propre peau.

10 – Pensez-vous que l’univers audiovisuel ainsi que les medias en general, influencent le Colorisme?

RUTH: “ Absolument pas ! Les mĂ©dias vont lĂ  oĂč le public se trouve, donc s’ils voient un groupe de personnes parler de ce problĂšme, ils vont traiter le sujet. S’ils voient des femmes noires parler de cette question et se sentir complexĂ©es en s’apitoyant sur leur sort . Ils ne vont en faire qu’une bouchĂ©e! Ils vont se demander, si c’est vraiment un problĂšme en soi et ils vont traiter le sujet, parce que ils peuvent en tirer profit. Les bĂ©nĂ©fices viennent de la misĂšre des gens.Ils vont se faire du pognon grĂące Ă  ça. Les femmes noires sont le groupe le plus choyĂ© de la sociĂ©tĂ© , les homme noirs par contre ont Ă©tĂ© condamnĂ© en terme de , si les hommes noirs pensent qu’ils vont bien et qu’ils se dĂ©brouillent bien, les femmes noires et le reste de la sociĂ©tĂ© vont bondir sur eux et leur dire ‘Non vous n’allez pas bien et vosu n’ĂȘtes pas bien ’ Les femmes noires sont le groupe protĂ©gĂ©, donc si vous avez Ă©tĂ© protĂ©gĂ© tout ce temps, pourquoi persistez-vous Ă  trouver des problĂšmes lĂ  oĂč il n’y en pas. Parce que vous vous sentez seules, et vous n’avez rien d’autre Ă  faire! Donc, non les mĂ©dias ne pĂ©rpĂ©tuent ce problĂšme, ils suivent tout juste le public. LĂ  oĂč le public se rend, ils vont.

“Je crois fermement que l’univers mĂ©diatique encourage le Colorisme, et la meilleur maniĂšre d’y mettre fin est d’ouvrir les portes Ă  la diversitĂ©.”

SORAYA

ALAN: “Oui.”

TBAZE: “Je peux le dire de cette maniĂšre, la TV et les mĂ©dias en gĂ©nĂ©ral influencent tout, tout, tout! Qui ne l’est pas? Par la TV? donc ouais je pense avoir dĂ©jĂ  mentionnĂ© Ă  propos des mannequins qu’on voit sur certains produits de beautĂ©, qui sont toutes claires de peau, du moins pour la plupart, les statistiques parlent d’eux mĂȘmes.Les mĂ©dias influencent la perception des gens et ont une influence monumentale sur le public.

SORAYA: “ Je crois fermement que l’univers mĂ©diatique encourage le Colorisme, et la meilleur maniĂšre d’y mettre fin est d’ouvrir les portes Ă  la diversitĂ©.”

LADY ZEE: “Peut-ĂȘtre que oui, peut-ĂȘtre que non. Parce que comme je l’ai dit plus tĂŽt, Ă  propos des mĂ©dias et de l’univers mĂ©diatique en gĂ©nĂ©ral, peut ĂȘtre que le but des gens est simplement de mettre en lumiĂšre les femmes Ă  la peau claire, mais d’aprĂšs ce que je vois, c’est un tout.Ils (SENEGAL) ne crĂ©ent pas de diffĂ©rence entre les deux: clair et foncĂ©. C’est un mĂ©lange entre le foncĂ©, marron, claie, trĂšs clair, un vrai mĂ©lange. Donc je ne comprends vraiment pas, comment ils peuvent influencer le Colorisme.”

ZOE: “Oui, comme les mĂ©dias influencent bcp de nos perceptions. Notamment les publicitĂ©s, les series et les clips semblent avoir un fort pouvoir sur nos perceptions de nous mĂȘme et des autres, d’autant plus qu’ils sont accessible dĂšs un trĂšs jeune age (encore plus aujourd’hui!). 
Forcement si en grandissant on est toujours exposĂ©s au mĂȘmes ‘types’ de personnages alors on fini par penser que c’est tout ce qui existe et que si nous n’y ressemblons pas alors il faut tout faire pour rentrer dans ce moule qu’on nous prĂ©sente jour aprĂšs jour.
Mais en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, pour moi, les mĂ©dias ne font que nous prĂ©senter la conclusion d’un problĂšme societal/culturel. Nous sommes biaisĂ©s depuis des gĂ©nĂ©rations, par ce dĂ©sir de ressembler Ă  tout prix au colon blanc. (Bon je fais beaucoup de raccourcis dĂ©solĂ©). Cette question Ă  besoin d’ĂȘtre rĂ©solue avant de pouvoir dĂ©couler vers les mĂ©dias.
AprĂšs oui, dans un moLikeCopyReportAprĂšs oui, dans un monde idĂ©al, les mĂ©dias seraient prĂ©curseurs et choisiraient eux-mĂȘme de mettre en avant ce qui ne l’a pas encore Ă©tĂ©, mais comme l’histoire nous l’a montrĂ©, ce n’est pas vraiment dans cet ordre que les changements arrivent gĂ©nĂ©ralement.

11- Quelle solution apporteriez-vous pour rĂ©gler ce problĂšme de Colorisme dans la communaute?

RUTH: “La seule solution pour les noirs et je l’ai dit plus tĂŽt, est pour les noirs hommes our femmes de s’unir et de livrer Ă  une introspection et de cesser de blamer les autres pour leurs malheurs. Femmes noires arrĂȘtez de blamer les hommes si vous n’ĂȘtes pas mariĂ©es, arrĂȘtez de blamer les autres et regardez-vous en face et posez-vous la question, Ă  savoir qu’ai-je Ă  offrir aux autres, que ce soit mon job, mes amies, les mĂ©dias mon mari potentiel. Qu’avez-vous Ă  offrir, avez-vous la fibre maternelle, ĂȘtes vous une femme au foyer ou ĂȘtes vous plutĂŽt une carriĂ©riste, suis je une partenaire? Qu’ai-je Ă  offrir? Parce qu’Ă  partir du moment oĂč une femme sait ce qu’elle a Ă  offrir aux hommes, son teint devient le cadet de ses soucis, elle travaillerait sur des choses concrĂštes, qui lui permettrait d’avoir le mari qu’elle dĂ©sire tant. Parce qu’au final, c’est qu’elle veulent, c’est la raison pour laquelle elles pleurent ‘il ne m’aime ps parce que je suis foncĂ©e de peau!’ ArrĂȘtez moi ça, arrĂȘtez moi ce cirque et allez-vous asseoir! Vous ne savez pas ce que vous avez Ă  offrir. Et les hommes sont visuels, donc si vous comprenez cela, cherchez Ă  mettre en place les changements nĂ©cessaires et les adaptations adĂ©quates, c’est trĂšs simple. Les gĂ©nĂ©rations prĂ©cĂ©dentes le savent alors qu’est-ce qui a changĂ©, rien du tout. Les femmes foncĂ©es de peau se sont mariĂ©es des siĂšcles durant, donc pourquoi ne se sont-elles pas mariĂ©es aujourd’hui. Parce que VOUS ne savez pas ce qui se passe dans le monde rĂ©el , vous ne savez pas ce que les hommes veulent, que vous soyez claires or foncĂ©es de peau. Donc, afin de mettre fin Ă  cette discussion et de conclure les femmes noires travailler sur elles mĂȘmes, cessez d’ĂȘtre insolentes et cherchez Ă  savoir ce qui ne va pas et trouvez une solution Ă  cela. Qu’ai-je Ă  offrir? Quelles sont mes attentes rĂ©alistes mĂȘme en tant que femme foncĂ©e de peau? Peut-ĂȘtre que vous dĂ©sirez un homme clair de peau, ok eh bien qu’attend cette homme clair de peau de la part d’une femme foncĂ©e, que recherche t-il chez cette femme foncĂ©e ? Vous l’Ă©tudiez et vous trouvez la solution. C’est simple.”

ALAN: “Connaissez-vous vous mĂȘme. Soyez forts et restez puissants.”

TBAZE: “ La solution pour avancer et passer Ă  autre chose en tant que communautĂ©. 3 points- 3 levels. 1- Individuel  2- CommunautĂ© 3- MĂ©dia. Au niveau personnel, individuel, les femmes foncĂ©es, c’est pourquoi il est important d’avoir ce genre de conversation, ces femmes devraient comprendre et savoir, ça fait partie de la connaissance de soi, que ta beautĂ© n’ai rien avoir avec ton teint en soi, chacun est beau Ă  sa maniĂšre mais la beautĂ© n’est pas liĂ©e Ă  la couleur, elle vient surtout de la maniĂšre dont tu prends soin de toi mĂȘme. S’assurer de boire beaucoup d’eau… vous savez, ce genre de choses, s’assurer de nettoyer son visage quand on en a besoin, manger sainement, sont les choses qui rendent beau. Tu verras aprĂšs coup le bien que ça te fais. C’est ça la beautĂ©! Bien s’habiller, et tout. Ça n’a rien avoir avec le teint en soi, c’est ton apparence et le fait de ne pas chercher de validation de la part de qui que se soit. Et il ne s’agit pas simplement de Colorisme, mais d’un tout, mais plus particuliĂšrement Ă  propos du Colorisme, les femmes/ hommes foncĂ©s de peau se connaitre et s’aimer est primordial.Le second niveau: CommunautĂ©. J’espĂšre que les gens commencent Ă  se rendre compte que nous devons redĂ©finir la beautĂ© et je pense que c’est en train d’arriver et que nous progressons, de plus en plus de gens comprennent qu’ĂȘtre foncĂ© de peau ne signifie pas ĂȘtre moche. Au niveau des mĂ©dias, nous devons avoir davantage de reprĂ©sentation positives et belles de femmes foncĂ©es. Nous n’avons pas besoin d’avoir une femme foncĂ© , juste par principe et pour prouver un point, nous ne devons pas aller dans les extremes non plus. Nous avons besoin de plus de reprĂ©sentation, et pas juste afin de façon Ă  ticker les cases du bon devoir citoyen, mais parce que ces personnes sont vĂ©ritablement belles, donc les mĂ©dias jouent Ă  de nombreux jeux pernicieux. Ils opĂšrent au niveau psychologique, n’est-ce pas?Donc, davantage de femmes Ă  la carnation foncĂ©e devront donc prendre les dĂ©cisions, des personnes avec un cerveau et capable d’implimenter un changement durable. Des personnes ayant de la rĂ©partie et n’ayant pas froid aux yeux. Au niveau des mĂ©dias, ils affectent la perception que les gens ont des choses ce qui Ă  son tour affecte le niveau individuel. Je pense que quel que soit ce que les mĂ©dias et les gens disent , je sais que c’est facile Ă  dire mais, si l’individu a une entiĂšre confiance en lui et se connait parfaitement ,ce qui prend du temps, and cela va Ă  un certain moment affecter la façon dont les gens voient les choses et ensuite affecter ce que les mĂ©dias dĂ©peignent.MĂȘme si les mĂ©dias contrĂŽlent les gens , quand les mĂ©dias rĂ©aliseront que les gens ne croient plus leurs bĂȘtises, Ă  ce moment lĂ  ils vont commencer Ă  changer dans la mĂȘme direction souhaitĂ©e par les gens.”

SORAYA & MOKELE

SORAYA: ”La solution est de reprĂ©senter tout le monde afin de rĂ©soudre ce problĂšme, spĂ©cialement dans nos communautĂ©s. ChĂ©ri, quelle solution proposerais-tu afin de mettre fin au Colorisme dans nos communautĂ©s? Et si tu avais une petite fille demain et qu’elle Ă©tait complexĂ©e, parce qu’elle n’est pas mĂ©tisse, que lui dirais-tu?”

MOKELE: “Je ne suis pas mĂ©tisse alors… . Je ne sais pas oĂč elle trouve ces questions! (Rires)

SORAYA: “[ Ayekpa Anne-Laetitia] MOKELE pense que tu es nĂ©vrosĂ©e. Mon cher, nous les femmes on souffre. Il n’est clairement pas au courant de son privilĂšge d’homme noir. En effet, les filles blanches adorent les hommes noirs, elles lui ont beaucoup couru aprĂšs , il a eu beaucoup de succĂšs auprĂšs d’elles, alors que pour nous les filles noires, ce n’est pa la mĂȘme chose. Donc, il y a un point important Ă  souligner Ă  propos du Colorisme qui sera diffĂ©rent en fonction du fait qu’on soit une femme noire ou un homme noir dans la sociĂ©tĂ© française, il faut prendre ça en compte. Il a toujours Ă©tĂ© VIP, privilĂ©giĂ© tu sais…

MOKELE: “ Pas toujours, pas toujours!”

SORAYA: “Tu attirais le miel ET les abeilles! (RIRE) Tu es timide , mais si tu l’Ă©tais moins …. On a pas les mĂȘmes problĂšmes clairement.”

L’EDUCATION ! Tout ça commence dĂšs l’enfance oĂč on fait circuler des clichĂ©s Ă  la con, qu’on conscientise qu’on le veuille ou non. C’est du boulot de dĂ©construire tt ça en grandissant

zoe

LADY ZEE: “Pour rĂ©gler ce problĂšme du Colorisme, premiĂšrement si tous les produits Ă©claircissants disparaissaient ça serait gĂ©nial. Et quand bien mĂȘme il n’y en aurait pas, on verrait toujours des femmes foncĂ©es, claires et naturellement claires.Donc concernant les femmes qui se blanchissent la peau, j’ai vraiment peur Ă  l’idĂ©e de maladies de la peau, tel que le cancer de la peau, cela me fait plus peur que le Colorisme ou le Racisme. Maintenant, le problĂšme du Colorisme est parmi nous depuis la nuit des temps , mais son impact diminue Ă  mesure que nos mentalitĂ©s Ă©voluent. Des hommes blancs Ă©pousent des femmes foncĂ©es et vice versa, ils ont des enfants mĂ©tisses, donc pour moi c’est beaucoup moins prĂ©sent. Mais il y aura toujours ce groupe de personnes, qui croient dure comme fer que plus on est clair, plus on est beau, n’importe quoi! La solution 
 Je ne peux pas penser pour les autres et leur dire de ne plus ĂȘtre raciste, et de ne pas avoir de complexe de supĂ©rioritĂ© et de ne pas crĂ©er des clans. Tout est un Ă©tat d’esprit et s’ils n’Ă©voluent pas, le monde continuera sans eux ,ça serait dommage. je ne crois pas que çe se terminera complĂštement, je ne l’ai jamais expĂ©rimentĂ©, je suis une personne confiante, je suis ma propre personne, les gens m’aiment partout oĂč je vais, ils aiment ma façon de penser mes idĂ©es…

ZOE: “L’EDUCATION ! Tout ça commence dĂšs l’enfance oĂč on fait circuler des clichĂ©s Ă  la con, qu’on conscientise qu’on le veuille ou non. C’est du boulot de dĂ©construire tt ça en grandissant. Sinon ĂȘtre plus doux, plus comprĂ©hensifs et plus emphatiques les uns avec les autres.”

RUTH: “ J’en peux plus de ses bĂ©bĂ©s qui crient au Colorisme avec leurs coeurs et leurs esprits noirs. Ce que je veux dire par lĂ , et bien ils n’hĂ©sitent pas Ă  blamer les autres pour leurs manque d’opportunitĂ© avec les hommes qu’elles basent sur leurs teints. Ce n’est pas leur teint foncĂ© c’est leur caractĂšre noir!”

Question Bonus: Afropolitaine La Web SĂ©rie -ep 3 Trois Soeurs (sur le Colorisme)

Dans Afropolitaine La Web SĂ©rie Ă©pisode 3 – TROIS SOEURS , que pensez-vous de la rĂ©action de Lisa, la cousine et du fait qu’elle se soit mise Ă  pleurer dans le restaurant? 

TBAZE: “Alors pour Afropolitaine La Web SĂ©rie episode 3, c’est une combinaison de plusieurs choses, dont Lisa a fait l’expĂ©rience en grandissant et le fait que ses cousines se moquaient d’elle et l’appelait albinos. Cela me fait beaucoup penser au NigĂ©ria dont je suis originaire, et je suis sĂ»re que c’est pareil dans d’autres pays Ă©galement. Vous voyez, on a tendance Ă  beaucoup se moquer des Albinos. En Yoruba , il y a une expression connue: “les Albinos ne peuvent pas voir durant la journĂ©e”, vous voyez, les gens se moquent d’eux constamment, parce qu’ils clignent des yeux plus souvent que la normale. Les gens disent que les ‘Albinos ne peuvent pas manger du sel’, donc les gens se moquent beaucoup d’eux. Certains Albinos sont vus comme des ĂȘtres spirituels, alors on les utilise pour des sacrifices, pour des gens qui veulent faire des rituels pour avoir plus d’argent et tout. Concernant Lisa
 , elle a fait l’expĂ©rience de discrimination en grandissant de la part de ses cousines qui l’ont fait ce sentir trĂšs mal dans sa peau. Au magasin , elle remarque la maniĂšre dont elle a Ă©tĂ© traitĂ©e diffĂ©remment par rapport Ă  ses cousines, des gens qu’elle aime, donc ses cousines et les autres s’en prennent Ă  elle. Ensuite lorsque la vendeuse ambulante entre dans le bar et lui dit ‘Oh tu as de la chance tu as une jolie peau, quel produit tu utilises ?’ Elle veut juste ĂȘtre normale, elle veut juste ĂȘtre comme ses cousines, ĂȘtre vue comme ses cousines. Ça marche parfois en sa faveur et parfois pas, mais au fond d’elle elle sait qu’elle est noire, mais les gens ne la traite pas de la sorte. Elle souffre d’une crise identitaire et je pense que c’est la raison pour laquelle elle a rĂ©agit comme ça, car toutes ses souffrances sont remontĂ©es Ă  la surface.Cette journĂ©e avec ses cousines a tout ramenĂ© Ă  la surface. Tant d’Ă©motions dans un si petit format.”

ZOE: “Elle se met Ă  pleurer ? J’avais pas rĂ©alisĂ© 🙈🙈 mais on sent que c’est un peu celle qui se fait tacler quoi, c’est assez reprĂ©sentatif de l’expĂ©rience mĂ©tisse lightskin, en gros tu as la sensation que tu es trop noire pour la communautĂ© blanche et pas assez noire pour la communautĂ© noire. La phrase qui rĂ©sume bien le tout c’est quand Rigoberte lui dit “je ne sais pas si tu es noire ou blanche mais ce qui est sur c’est que ça ce sont des problĂšmes de blancs” Bim ! Je pense avoir dĂ©jĂ  entendu cette phrase texto ! En tous cas j’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© que ce sujet soit traitĂ©, avec humour en plus! Bon alors certes c’est pas possible de tt rĂ©sumer en 1 Ă©pisode mais j’ai kiffĂ© le dĂ©couvrir 🙂

🎙En conversation avec Rudy

Styliste de mode Franco-Congolais vivant Ă  Londres đŸ§„

On aime BeyoncĂ© parce qu’elle a une peau claire, elle est belle certes mais c’est beaucoup dĂ» Ă  la proximitĂ© Ă  la peau blanche.Tyra Banks aussi, sa beautĂ© Ă©tait hors du commun, le Colorisme Ă©tait assurĂ©ment en jeu, mais il y a un autre but Colorisme ou plutĂŽt rather une certaine amertume envers les personnes au teint clair. Le match Kelly vs Beyoncé   Nous avons Ă©tĂ© conditionnĂ©s Ă  haĂŻr nos femmes, nous sommes les produits de l’Histoire.

Personne n’aime comme une femme noire ou plutĂŽt personne n’aimera l’homme noir comme la femme noire. Les femmes noires AIMENT les hommes noirs.

La prĂ©fĂ©rence des hommes noirs pour les femmes au teint clair voir blanches vient de leur conditionnement par la sociĂ©tĂ© .Il y de grandes forces en jeu, qui les manipulent de façon Ă  ce qu’ils aient ce type de prĂ©fĂ©rences et qu’ils nient en bloc. Ils sont dans. le dĂ©ni total.

Le Colorisme est insidieux, il se s’agit pas seulement d’attirance, c’est comme le racisme mais plus pernicieux.

Ma mĂšre et ma soeur sont claires de peau. Ma soeur Ă©tait perçue comme Ă©tant mignonne Ă©tant plus jeune Ă  cause de sa carnation. Lorsque nous Ă©tions adolescents, les mĂ©tisses Ă©taient les plus beaux, la quintessence de la beautĂ© ainsi que l’idĂ©e de cannibalisation des hommes noirs, et les tendances du ‘light-skin ‘pout’ et ‘squint’ et l’idĂ©e de privilĂšge d’ĂȘtre clair. Nous Ă©tions sujet Ă  cette mode avec les personnes claires , les hommes clairs avec les Chris Brown et les femmes Ă©galement , entre 2000-2010 et le Texturisme (discrimination liĂ©e Ă  la texture des cheveux).

D’autre part , le mythe de “l’homme Ă©bĂšne” l’idĂ©e de la “bĂȘte” ou de “la virilitĂ© hypertrophiĂ©e” Ă©tait populaire Ă  cette Ă©poque. Le fĂ©tichisme des hommes noirs est bien prĂ©sent encore de nos jours.

Personnellement, j’Ă©tais fier de me dire que j’avais un teint “chocolat” et pas noir, donc plus clair que cela. Nous sommes coloristes inconsciemment.

J’adore le fait que en tant que noir, depuis le plus jeune Ăąge, nous sommes conscient de tout, le colorisme, nous nous intĂ©ressons Ă  la culture, nous adoptons et accueillons notre histoire Ă  bras ouverts.

Black love (l’amour entre noirs) – Personne ne vous aimera ni ne vous comprendra comme une femme noire. Pourtant, les hommes noirs se plaisent Ă  dĂ©nigrer les femmes noires. Lorsque Meghan Thee Stallion s’est fait tirĂ©e dessus par Tory Lanez, les gens ont mis du temps Ă  rĂ©agir ou mĂȘme Ă  la croire, spĂ©cialement les hommes noirs.

rudy

“ Quand j’Ă©tais plus jeune j’Ă©tais trĂšs intriguĂ©e par la beautĂ© d’Alek Wek, j’Ă©tais confus car j’avais Ă©tĂ© conditionnĂ© Ă  n’aimer que les canons de beautĂ© euro-centrĂ©s, ces concepts de beautĂ© occidentaux sont tellement ancrĂ©s en nous. J’Ă©tais intriguĂ© par sa beautĂ©, et je ne savais mĂȘme pas pourquoi ni comment, tout ce que je sais, c’est que j’ai dĂ©couvert sa beautĂ©, Ă  travers un voyage qui avait pour destination l’amour propre , la reconnaissance et l’acceptation de la beautĂ© noir et ce qu’elle reprĂ©sente.

Si les hommes noirs pouvaient ĂȘtre avec d’autres femmes sans dĂ©nigrer et constamment humilier les femmes noires, le monde serait un endroit oĂč il ferait mieux vivre.

Black love (l’amour entre noirs) – Personne ne vous aimera ni ne vous comprendra comme une femme noire. Pourtant, les hommes noirs se plaisent Ă  dĂ©nigrer les femmes noires. Lorsque Meghan Thee Stallion s’est fait tirĂ©e dessus par Tory Lanez, les gens ont mis du temps Ă  rĂ©agir ou mĂȘme Ă  la croire, spĂ©cialement les hommes noirs. Cependant, la premiĂšre chose qu’elle a fait, sachant la maniĂšre dont la police amĂ©ricaine traite les hommes noirs, a Ă©tĂ© de le protĂ©ger, avant sa propre personne, son premier instinct , elle a refusĂ© de porter plainte contre lui, afin qu’ils puisse Ă©viter la prison, c’est seulement aprĂšs qu’il ait agit comme un imbĂ©cile qu’elle a fini par le faire. Si cela avait Ă©tĂ© Kylie Jenner, il aurait vu les murs de sa cellule directement. Les femmes noires sont constamment discrĂ©ditĂ©es, pas prises au sĂ©rieux.

La premiĂšre fois que j’ai fait face ou dĂ©couvert le Colorisme pour la premiĂšre fois, j’Ă©tais trĂšs jeune. On m’appelait “charbon” et “grosse tĂȘte.

C’est une question qui touche autant les femmes que les hommes, mais pas au mĂȘme niveau. On remarque souvent, des hommes foncĂ©s avec des femmes claires de peau. Sur Instagram je suis tombĂ© sur des pages et des groupes sur Black love (l’amour entre noir) sur lesquels bien souvent les hommes sont foncĂ©s alors que leurs femmes sont claires de peau.

Je pense qu’il est important de savoir d’oĂč vient cette prĂ©fĂ©rence, tout le problĂšme est lĂ . Nous sommes les produits de notre environnement et ce n’est pas sujet Ă  des prĂ©fĂ©rences quelles qu’elles soient. Pourquoi prĂ©fĂšres-tu des femmes plus claires? Tu dois Ă©tudier la question plus sĂ©rieusement.

Light skin privilege (le privilĂšge d’ĂȘtre clair) est une rĂ©alitĂ© et vous ne pouvez le nier.”

“Le genre d’opinions que les gens ont , comme Ă  propos du racisme et les gens qui disent ‘je ne vois pas de couleur’ me dĂ©passe, vous niez mon existence en soit.

AssurĂ©ment! L’univers audiovisuel influence le Colorisme et l’encourage Ă  prospĂ©rer.

L’ Ă©ducation est la clĂ© afin de sortir de ce cercle vicieux qu’est le Colorisme.”

RUDY 🧡

Une autre perspective…

LEE –PHOTOGRAPHE BRITANNIQUE BLANC 📾

“Peu importe Ă  quel point vous aurez confiance en vous, vous serez ramener mĂȘme au niveau de votre subconscient Ă  votre environnement, que vous le vouliez ou non. Vous ne pouvez pas vous dĂ©tacher de la sociĂ©tĂ© dans laquelle vous vivez. [À Ayekpa Anne-Laetitia] Tu as mentionnĂ© Ă  plusieurs reprises que ta mĂšre est belle et qu’elle a la peau claire, inconsciemment et en raison du fait que nous ayons grandi dans le monde dans lequel nous vivons, tu as Ă©tĂ© formĂ© par la perception de la sociĂ©tĂ©. Quand bien mĂȘme la carnation ne t’affecte pas, le simple fait de mentionner que ta mĂšre est claire de peau , prouve que tu es bel et bien affectĂ©e par la sociĂ©tĂ© Ă  cet Ă©gard. Cela formate des idĂ©es Ă  un certain niveau. C’est du conditionnement social.”

Lee Photographe au Royaume Uni

Concluons ☑

Ces dĂ©clarations Ă©taient tout Ă  fait perspicaces.Je me rappelle Ă©tant plus jeune, je les gens me rĂ©pĂ©taient sans cesse Ă  quel point ma mĂšre Ă©tait belle et que sa beautĂ© surpassait de loin la mienne. J’ai toujours attribuĂ© cela au look ou Ă  ses traits (qui selon moi son magnifiques) ce sur quoi j’Ă©tais d’accord ma mĂšre est la plus belle des femmes au monde! Pourtant , ce n’est que rĂ©cemment que j’en suis Ă  rĂ©aliser que malgrĂ© qu’elle soit exceptionnellement belle, l’attirance que les gens ressentent pour elle, avait quelque chose avoir avec sa carnation. Du fait que ces personnes rĂ©itĂ©raient sans relĂąche son teint clair, avant de mentionner quoi que se soit d’autre. Je n’ai jamais Ă©tĂ© complĂ©xĂ©e par rapport au teint de ma mĂšre, plus Ă  propos de sa beautĂ© en soit. J’ai toujours Ă©tĂ© fiĂšre d’elle, et je le suis toujours d’ailleurs , et c’Ă©tait toujours une histoire de dire que ma mĂšre est belle plutĂŽt que de dire qu’elle Ă©tait belle grĂące Ă  sa carnation personnellement. J’ai des tantes foncĂ©es et trĂšs jolies, et j’ai grandit autour de personnes de diffĂ©rentes carnations qui Ă©taient magnifiques, donc pour moi la beautĂ© reprĂ©sentaient un tout, touts teints confondus. La confiance en soi ou plutĂŽt la lutte pou y l’atteindre, n’avait rien avoir avec le Colorisme. Je pense fermement, que cela existe ainsi que le light-skin privilege dans les mĂ©dias mais aussi dans notre sociĂ©tĂ©. Comme Soraya l’a Ă©noncĂ© ,certains hommes noirs sont prompts Ă  valider des femmes claires en Afrique et ailleurs. Cependant, les personnes claires de peau ont leurs propres problĂšmes liĂ© Ă  leur teint, comme on a pĂ» le voir dans Afropolitaine La Web serie avec Lisa qui se fait suivre par a un thĂ©rapeute Ă  cause des moqueries incessantes qui ont causer son malaise dans la sociĂ©tĂ© en tant que fille mĂ©tisse. C’est difficile, mais c’est la rĂ©alitĂ©. Pourquoi prendre Ă  parti les personnes claires de peau, simplement Ă  cause des traitements de faveur dont ils font l’objet? Pourquoi haĂŻr le joueur? HaĂŻssez plutĂŽt le jeu! Combattons cela en regardant en nous, en travaillant sur nous afin d’Ă©radiquer ce flĂ©au et en communiquant les uns avec les autres.

Je crois que nous sommes tous capables d’ĂȘtre privilĂ©giĂ©s dans une certaine mesure. J’ai eu une discussion avec un homme blanc, qui ne comprenait pas le fait qu’ils ne puisse pas chanter une chanson de rap et dire le N-word. Il m’a mĂȘme confiĂ© que certains noirs, trouvent cela ridicule Ă©galement, et ils l’auraient encourager Ă  chanter et dire le terme en question. Je l’ai ait donc confrontĂ©, et aprĂšs coup je me suis rendue compte qu’ils n’Ă©taient mĂȘmes pas Afro-Americains, qu’ils avaient des origines africaines et nĂ©s en Europe. Je leur ai dont dit que leur privilĂšge d’Afro-pĂ©en les empĂȘchaient de voir le caractĂšre ooffensant d’un terme du point de vue des Afro-AmĂ©ricains, et que respectueusement le gars en questioon devrait dĂ©cliner de chanter ce moment de la chanson, point barre. Il a criĂ© Ă  la censure ect… Nous avons tous la capacitĂ© Ă  avoir un privilĂšge par rapport Ă  d’autres. Ce qui est important, c’est de le rĂ©aliser et d’agir en consĂ©quence afin de ne pas blesser et manquer de respect Ă  autrui. Simplement par ce que je ne ressent pas ta peine, cela ne justifie pas le fait qu’elle ne soit pas rĂ©elle pour toi. À mĂ©diter…

Toutes ces rĂ©ponses Ă©taient plus riches en sens les une que les autres, mais essentiellement elles corroborent diffĂ©rentes perspectives de personnes d’Ăąge , de profession, de pays et de milieu divers. Or, la chose principale qu’ils avaient en commun est la couleur de peau, qui a influencer la maniĂšre dont ils ont menĂ© leurs vies jusqu’ici, ou pas d’ailleurs…C’est la beautĂ© de faire partie d’une si grande communautĂ© qu’on soit sur le continent ou dans issu de la diaspora, votre richesse nait dans vos diffĂ©rentes expĂ©riences et votre conception de la vie. Au bout du compte, nous sommes noirs, mais ce sont nos histoires, nos combats et nos parcours qui nous dĂ©finissent. Effectivement, Soraya & Mokele nous ont offert un point de vue de la part d’un couple vivant living en France et qui ont vĂ©cu (sĂ©parĂ©ment) en CĂŽte d’Ivoire et au Congo. TBaze, nĂ© au NigĂ©ria nous a rĂ©vĂ©lĂ© sa perspective sur le Colorisme venant tout droit du Royaume Uni, tout comme Ruth nĂ©e et Ă©levĂ©e au Royaume Uni et originaire du Ghana. Alan nous a fait part de sa vison afro- amĂ©ricaine, Lady Zee du SĂ©nĂ©gal et Rudy avec sa perspective d’un natif du Congo, Ă©levĂ© en France et vivant en Angleterre.

Prenez Ruth par exemple, elle croit fermement que le Colorisme crĂ©e des mauvaises Ă©nergies provenant du complexe ,que les femmes noires cultivent Ă  l’origine de la quĂȘte de l’homme de leurs rĂȘves. Ce qui selon elle provient du fait, de ne pas avoir eu une mĂšre forte qui les auraient influencĂ© et leurs auraient enseignĂ© l’art de prendre soin d’elles mĂȘmes et de bien se comporter pour atteindre leur but ultime : attirer les bons partis. Ruth a Ă©galement dĂ©clarĂ© que les femmes devraient travailler sur elles mĂȘmes au lieu de blamer leur carnation ou autrui pour tous leurs maux. Je suis d’accord avec elle, vu que j’ai toujours cru au fait de regarder en soi , de travailler sur sa personne et d’apprendre Ă  se connaitre. Tout comme avec Rudy qui a rĂ©vĂ©lĂ© que nous Ă©tions les produits de l’histoire ou avec Lee qui a mentionnĂ© que nous Ă©tions les produits de notre environnement. Autrement dit, peu importe les efforts que l’on dĂ©ploie afin d’ĂȘtre les plus confiants et forts du monde, la sociĂ©tĂ© pourra mettre en place des entraves tel que le privilĂšge des personnes claires de peau, ce qu’Alan a confirmĂ© ĂȘtre une rĂ©alitĂ©. Je le rejoins sur ce point, tout compte fait, le tableau gĂ©nĂ©ral nous prĂ©conise vivement de nous concentrer sur notre objectif d’unitĂ© de l’Afrique et de sa diaspora. Ce que Zoe a mentionnĂ© Ă  propos du dĂ©capage de la peau, en le comparant au syndrome de Stockholm Ă©tait particuliĂšrement pertinent. Je n’y avais jamais pensĂ© dans cette optique . Essayer de ressembler Ă  l’oppresseur par tous les moyens possibles en Ă©mulant son apparence et le traumatisme qui en dĂ©coule est profondĂ©ment accablant. Nous nous devons de continuer nos efforts, nous mĂ©ritons mieux que cela. Elle a aussi illustrĂ© ses propos avec l’exemple concret de son ami qui utilise des produits Ă©claircissants. Il faut faire trĂšs attention Ă  ne pas fermer les yeux sur ce flĂ©au qui malheureusement touche tous les sexes.Nous devons nous soutenir dans cette lutte contre le mĂ©pris de soi et la course irrĂ©alisable des canons de beautĂ© restreints. Pareillement pour le constat de Lady Zee, je pense que le colorisme et le racisme sont de la mĂȘme famille mais portent un nom diffĂ©rent. Je serai plus optimiste Ă  partir du moment oĂč les gouvernements et les mĂ©dias suivront des tendances pour promouvoir la diversitĂ© sur le long terme comme l’ont exposĂ© Soraya et Mokele , Ă  ce moment lĂ  nous verrons la lumiĂšre au bout du tunnel. Il n’y a pas de secret, cela vient principalement de la confiance en soi et de l’amour propre, toutefois au bout du compte la normalisation du dĂ©bat sur cette question est la clĂ© d’un dĂ©nouement heureux pour les annĂ©es Ă  venir comme l’a suggĂ©rĂ© TBaze.

Le Colorisme est un mythe dans le sens qu’il est basĂ© sur le courant de pensĂ©es de la suprĂ©matie blanche ainsi que l’eugĂ©nisme qui porte la blancheur sur un piĂ©destal. Principalement, quand il s’agit des canons de beautĂ© que les populations non-blanches copient Ă  la perfection dans le monde entier. NĂ©anmoins, c’est une vĂ©ritĂ© difficile Ă  avaler, car nous sommes tĂ©moins des consĂ©quences dĂ©sastreuses illustrĂ© par le succĂšs de l’industrie de l’Ă©claircissement de la peau.Nous devons dĂ©coloniser nos esprits en tant que communautĂ© et enseigner l’amour-propre et la confiance en soi Ă  nos jeunes , pour lutter contre ce flĂ©au.Afin que nous prospĂ©rions, nous devons travailler sur nous mĂȘmes , mais Ă©galement mettre fin Ă  la misogynoir et au texturisme qui affectent nos communautĂ©s pĂ©jorativement. Les hommes noirs doivent ĂȘtre les premiers Ă  en faire la promotion, afin que cela ait le meilleur impact possible dans notre sociĂ©tĂ© et dans les mĂ©dias. Cela est crucial! Les femmes noires et foncĂ©es en particulier mĂ©ritent le respect et l’admiration que les autres femmes obtiennent facilement, nourri pas le fĂ©tichisme de la beautĂ© blanche. La normalisation du dĂ©bat sur le colorisme Ă©tant de la plus haute importance, nous devons Ă©galement cesser la gĂ©nĂ©ralisation des stereotypes nĂ©gatifs de femmes noires.

ArrĂȘtez-moi ce cirque, les apparences sont parfois trompeuses! Il y a tant de raison pour lesquelles les femmes noires semblent souvent avoir un air sĂ©rieux dĂ©ssinĂ© sur leurs visages (le fameux resting b***c face parmi tant d’autres, coupable! âœ‹đŸŸ), nous sommes des battantes avec des fortes personnalitĂ©s du fait que nous soyons une minoritĂ© dans un monde qui nous est hostile. Curieusement nous avons l’air d’ĂȘtre “inabordables” ou mĂȘme “antipathiques” , mais serait-il possible que notre attitude reflĂ©tant notre force , notre confiance en nous, et notre tĂ©nacitĂ© vous intimide? đŸ€·đŸŸâ€â™€ïž Ne vous fiez pas aux apparences, comme j’ai l’habitude de diffĂ©rencier en Ă©crivant ‘certains hommes noirs‘ ne prĂ©sumez pas que ‘toutes les femmes noires’ “sont pareilles non plus. Par consequent, dĂ©terminant la maniĂšre dont nous somme cataloguĂ©es et traitĂ©es Ă  la mĂȘme enseigne.Ces prĂ©jugĂ©s et la rĂ©putation des femmes noires, Ă  savoir l’Ă©tiquette de drama queens contribuent Ă  nos dĂ©cĂšs Ă  un rythme fulgurant durant la maternitĂ© et l’accouchement. Cette stigmatisation des femmes foncĂ©es (Ă  l’opposĂ© des hommes noirs eux adulĂ©s) provient d’un mythe perpĂ©tuant la suprĂ©matie de la peau claire auquel nous devons mettre fin .Les mĂ©dias eux , au coeur de la façon dont les femmes noires et foncĂ©es sont perçues auront un impact significatif quant Ă  la solution de cette question. Toutes ces nouvelles stars noires de la musique et de films/sĂ©ries montrent un rĂ©el changement sur la scĂšne des mĂ©dias et la reconnaissance du public est la cerise sur leur gĂąteau.On peut nĂ©anmoins espĂ©rer que cela influencera les gens Ă  ne pas/plus s’Ă©claircir la peau, les jeunes Ă  aimer leurs carnations et voir la beautĂ© pour ce qu’elle est dans sa forme la plus pure qu’ils soit, sans couleur et sans conditionnement.

🔚

À la semaine prochaine pour un Bonus Ă  vous couper le souffle ! N’hĂ©sitez pas Ă  AIMER, PARTAGER et COMMENTER ici et sur les rĂ©seaux sociaux. Dites moi ce que vous en pensez dans la discussion plus bas!

In the meantime, now it’s question time! âŹ‡ïž

Is Colourism a myth or a reality? Join the conversation on Initials S.P. It’s episode 4 TIME, from my Colourism series. FOLLOW, SHARE & COMMENT!! đŸ‘‡đŸŸ#colourisminbollywood #colourisminthearabworld #colourisminasia #colourisminafrica #colourisminthemedia #colourisminthemusicindustry #fairandlovely #colourismisreal #yellowbones #colourisminsigned #danileigh #rickross #afrolatinas #argentinasowhite #conversationsaboutcolourism

4th blog entry: Colourism series, episode 4

A tough one ,was is not? What do you guys think about Colourism? How did you like this episode?

Let me know in the comment section!

Thank you for reading AND See you next week for THE BONUS 💋


Phew, you made it! Well done! If you like this post, check out my previous post! Down here đŸ‘‡đŸŸ AND see you next week for episode 2 of the Colourism series đŸ‘‹đŸŸ LIKE, SHARE AND DISCUSS💟

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s